Bénéteau ST35 : optez pour le pied de plus

Mardi 2 janvier 2018 à 06h48

Lorsqu’un chantier annonce la sortie d’un nouveau modèle d’un pied supérieur au précédent, bien souvent, on s’attend à quelques modifications telles qu’une jupe ou plage arrière rallongée, un look plus moderne mais pas de réels bouleversements. Dans le cas du ST35 par rapport au ST34, lancé en 2009, il en va tout autrement. C’est un nouveau bateau qui reprend en partie les évolutions du ST30 lancé il y a deux ans.


Ce bateau est avant tout un trawler fait pour naviguer sur de longues distances en toute sécurité. / Albert Brel

Du cockpit au fly : confort, innovation et sécurité

On retrouve sur le 35, comme sur le 34, un monomoteur Cummins de 425 CV (QSB 6.7) en ligne d'arbre mais cette fois en version Slim Line.

Avant d’entrer dans les détails, ce que l’on remarque en premier c’est sa ligne. Déjà, il n’y a plus de mât, il est remplacé par un bimini (ou un soft top pour antennes) ce qui lui confère une ligne élégante et racée, plus proche du bateau de voyage que du pêche promenade. Le cockpit est muni à l’arrière de deux sièges strapontin et le taud qui le ferme complètement, est intégré au fly. Ce dernier est conçu pour une protection optimum. Il se prolonge jusqu’à l’extrémité du passavant tribord (porte latérale donnant dans le cockpit) et, pour le rangement, il se replie dans la structure du flybridge. L’autre innovation dans ce cockpit est la présence de deux portes sur le tableau arrière qui non seulement intègrent les strapontins repliables mais permettent d’avoir accès à la plateforme de bain. Une solution idéale au mouillage pour prolonger le cockpit sur la mer. Côté tribord, un passavant large et profond permet de se rendre à l’avant en toute sécurité et ce d’autant plus que les balcons ont une hauteur supérieure à la norme. Côté bâbord, le passavant est moins profond, une solution retenue pour gagner de l’espace à l’intérieur. Avant d’entrer dans le bateau, intéressons-nous au flybridge. Son accès se fait par une échelle placée à tribord. Pour éviter d’encombrer le cockpit, elle peut prendre deux positions dont une plaquée contre la cloison du carré. Le flybridge est équipé d’un poste de pilotage qui reprend toutes les commandes et d’un siège pivotant. A son arrière, on trouve un vaste bain de soleil. Il peut recevoir sans problème 6 personnes et être muni, en options, de divers équipements dont un réfrigérateur.

Un intérieur lumineux et fonctionnel

Lorsque l'on pénètre dans le bateau, par une double porte vitrée dans la timonerie, ce qui surprend agréablement c'est la luminosité donnée par de larges vitrages offrant une vision sur 360°.

Lorsque l’on pénètre dans le bateau, par une double porte vitrée dans la timonerie, ce qui surprend agréablement c’est la luminosité donnée par de larges vitrages offrant une vision sur 360°. Tandis que la présence de bois (teck) et de tissus aux teintes modernes apporte un côté chaleureux et design. A tribord, il y a le poste de pilotage équipé d’un siège double et à bâbord la cuisine en U. Elle est munie de nombreux rangements, d’une cuisinière au gaz (four et 2 feux), d’un double évier transformable en plan de travail et d’un réfrigérateur. Le carré est sensiblement le même que sur le 34 avec un canapé convertible en couchage. Ce dernier peut être isolé de la timonerie par un rideau. La cabine propriétaire est située à l’avant et, à bâbord, on trouve une deuxième cabine avec lits superposés. La salle d’eau et les toilettes sont séparées.

La cabine propriétaire est située à l'avant et, à bâbord, on trouve une deuxième cabine avec lits superposés.

Motorisation et performances

On retrouve sur le 35, comme sur le 34, un monomoteur Cummins de 425 CV (QSB 6.7) en ligne d’arbre mais cette fois en version Slim Line qui répond aux dernières normes environnementales et qui bénéficie d’une marinisation plus élaborée. Les essais que nous avons faits en novembre à Port Ginesta (Espagne), nous ont permis d’apprécier son confort aussi bien en navigation qu’au mouillage, il faut bien reconnaître que la météo était clémente (vent 6 nœuds, mer belle). Pour remédier à cette mer clémente, nous avons navigué dans le sillage d’autres bateaux moteur qui nous créaient volontairement des vagues. Son comportement dans celles-ci et dans une mer hachée, est resté satisfaisant y compris en virage serré. Il faut dire que son étrave tulipée n’est pas étrangère à ce comportement.

Notre avis

L'autre innovation dans ce cockpit est la présence de deux portes sur le tableau arrière qui non seulement intègrent les strapontins repliables mais permettent d'avoir accès à la plateforme de bain.

Ce bateau est avant tout un trawler fait pour naviguer sur de longues distances en toute sécurité et, là, il remplit pleinement son office. Avec un tel bateau, on ne recherche pas la vitesse mais le confort. Entre 12 et 15 nœuds, il est confortable et économique (voir tableau). Ce que l’on peut regretter, ce sont les nombreuses options (voir tableau) qui vont du porte-gobelet (144 euros) aux strapontins de cockpit (2 004 euros) en passant par la climatisation et le générateur (36 708 euros). Il est vrai que cette politique, retenue par Bénéteau, permet aux propriétaires de compléter l’équipement en fonction de leur navigation voire de leur zone géographique.

Les + : le confort, l'autonomie et le faible tirant d'eau.

Les - : réserve d'eau minimum, pas de table dédiée au cockpit, propulseur arrière en option.

Performances

moteur t/mn

Vitesse nds

Conso L/h

1000

5,8

3,6

1600

8,2

13,9

2000

9,3

28,5

2500

13,2

50,9

2800

15,7

62,5

3000

18,2

71,7

Caractéristiques

Longueur HT

11,90 m

Longueur coque

10,81 m

Largeur HT

4,03 m

Largeur coque

3,96 m

Déplacement lège

8252 kg

Tirant d’air

5,50 m

Tirant d’eau m

1,17 m

Réservoir carburant

800 l

Réservoir eau

150 l

Puissance moteur

425 cv

Prix de bases TTC

287 640 euros

Catégorie B/C/D

8/10/11

Quelques options

Sellerie cuir

3 660 euros

 

Finitions Essential

14 880 euros

Guindeau/pompe lavage de pont/convertisseur 12-220V 700 W/ 2 écrans Raymarine multifonctions 9 pouces

Finitions Lounge (en plus de l’Essential)

17 988 euros

Ensemble housses fly/prise eau quai/réfrigérateur 30 L fly

Climatisation et générateur

36 708 euros

 

Pack Upgrade électronique

11 148 euros

Pilote/2 multifonctions 12 pouces/VHF double poste

Kit mouillage

1 254 euros

 

Bossoirs télescopiques

5 478 euros

 

Fermeture arrière

5 478 euros

 

Propulseur de poupe

5 568 euros

 

Chauffage air pulsé

4 644 euros

 

Matelas bain de soleil

2 544 euros

 

A lire aussi :

Parker monte en gamme avec le Monaco 110

Rafales de nouveautés pour Rhéa Marine


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction