Cluzet, skipper du Vendée Globe le temps d'un film

Dimanche 27 mai 2012 à 14h35

Un an après Intouchables, François Cluzet va jouer le rôle d'un skipper qui participe au Vendée Globe. Le héros ne parviendra jamais à trouver la solitude qu'il était venu chercher sur la circumnavigation mythique.


140314970 / DON EMMERT/AFP -

C'est un pari risqué. Dopé par l'immense succès d'Intouchables, Gaumont a fait le pari d'un film dont l'aventure se noue au large, un élement que peu de producteurs ont osé braver. En Solitaire, produit par Gaumont et Les Films du Cap, raconte l'histoire d'un skipper, joué par Guillaume Canet, qui se blesse en moto à quelques jours du départ du Vendée Globe. Il est remplacé au pied levé par l'un de ses amis, joué par François Cluzet, qui va vivre une aventure hors norme et surtout ne jamais trouver ce qu'il était venu chercher sur la course: la solitude. «Participer à cette course est, pour le skipper, la chance de sa vie, explique Jean Cottin, le producteur du film. Mais le rêve va peu à peu devenir accessoire». Pour l'instant, le mystère est entretenu sur les péripéties qui jalonnent ce tour du monde.

Le film, d'un budget de 17 millions d'euros, va être tourné à partir de l'automne prochain à bord du 60 pieds Imoca espagnol Estrella Damm skippé par Alex Pella. Le bateau va être décoré pour l'occasion aux couleurs d'une grande banque européenne qui est sponsor du bateau dans la fiction, et également partenaire du film. Une manière pour cette grande multinationale d'entrer dans la voile, sur grand écran, sans risque de casse ou de communication de crise dans le grand sud.

Un tournage en Mer du nord

Une série de prises de vue sera organisée d'octobre à mi-novembre au large, dans le Golfe de Gascogne. Le bateau sera alors basé à Lorient (Morbihan). Puis le tournage va se déplacer aux Sables d'Olonne pour le départ de la course. Le concurrent va en effet en prendre fictivement le départ. Des images du Vendée Globe 2012 devraient d'ailleurs être insérées dans le film.

Des tournages vont ensuite être organisés aux Canaries pour les prises de vue en «mer chaude». Enfin, un dernier tournage aura lieu en décembre en Mer du Nord, au large de la Norvège pour les prises de vue en «mer froide».

Le Figaro Nautisme a réussi à en savoir un peu plus sur ce film qui est déjà très attendu des passionnés de course mais aussi de tous ceux que le grand large fait rêver. Le film commence en mer, deux jours après le départ des Sables d'Olonne et s'achève à l'arrivée dans le goulet du port vendéen à l'issue de la circumnavigation. Il s'articule autour de trois niveaux de narration: la vie et l'aventure à bord du bateau. Le suivi des concurrents au sein du PC course. Et enfin, le suivi de la femme et de la fille du skipper qui travaillent dans l'équipe d'assistance du bateau. Le film va mêler ces trois niveaux de narration et embarquer le téléspectateur à bord du 60 pieds Imoca. Pour cela, cinq caméras fixes vont être installées à bord du bateau et deux «caméras épaule» tourneront les séquences au large.

«Nous vendons du rêve»

Outre les conseils du coureur Alex Pella, les équipes de réalisation sont épaulées par Denis Horeau, directeur de course du Vendée Globe. Le réalisateur s'est également entouré de «teams français de premier plan», tant pour les tournages que pour sa logistique. «Nous avons mélangé nos savoir-faire et nos équipes et nous sommes rendu compte que nous étions très proche, explique Jean Cottin. Nous vendons tous du rêve. Nos deux milieux impliquent des compétences techniques très fortes. Et enfin, nous ne savons pas où nous allons: les coureurs ne savent pas quel classement ils vont faire en course et nous ne savons pas le nombre d'entrée que nous allons réaliser».

Les béotiens de l'aventure océanique pourront donc découvrir le Vendée Globe sur grand écran en février 2013. Pour les connaisseurs et les passionnés, il y aura le film, bien sûr, mais aussi un documentaire sur le tournage du film réalisé par Pierre Marcel, qui avait réalisé le film Tabarly en 2008


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction