Team Jolokia : les candidats passés à la loupe

Samedi 27 octobre 2012 à 15h08

Mots clés : , ,

Le 13 décembre, au Salon nautique de Paris, Team Jolokia présentera son nouvel équipage. L’équipe sélectionne en ce moment des équipiers issus d’horizons divers, valides et invalides.


crédits photos: Team Jolokia

Team Jolokia est le premier équipage mixte, valides et handicapés, à détenir un record océanique à la voile. En 2010, le Team Jolokia a rallié l’île de Groix et l’île Maurice en 68 jours, 19 heures, 6 minutes et 44 secondes. C’est donc avec le record des épices en poche que Pierre Meisel, Eric Bellion et Olivier Brisse, trois équipiers du premier bateau, ont tourné leur regard vers la saison 2. « Nous nous sommes dits que pour éviter toute discrimination, il ne fallait pas limiter l’équipage à la différence du handicap, explique Pierre Meisel. Et sur le bateau, ce n’est pas le handicap qui posait problème. » Team Jolokia adapte son embarcation aux handicaps de ses équipiers. « Nous avons davantage été confrontés à des problèmes humains entre membres de l’équipe, au manque d’habitude de travailler ensemble et aux différentes façons de voir le monde. »


La sélection touche à sa fin
Pour la saison 2, l’équipe Team Jolokia sera donc composée de valides, d’invalides, de très jeunes ou de plus âgés, mais également des équipiers issus de la diversité sociale ou géographique. Avec toujours pour objectif de grimper en haut du classement amateur des plus prestigieuses compétitions mondiales. Sur les 130 candidats, 43 ont donc convaincu Team Jolokia. « Le premier critère c’est la compétence, ce sont des candidats amarinés ou du moins sportifs, détaille Pierre Meisel. Car nous avons quelques postes pour des sportifs qui ne connaissent pas encore la voile, comme le moulin à café. Mais ces postes nécessiteront plus d’entrainement pour arriver au niveau de la compétition. » Le second critère, c’est la différence : « Qu’est-ce que le candidat peut apporter au reste de l’équipe ? »
Pour départager les 43 candidats pré-sélectionnés, Team Jolokia les a réunis à Paris les 25 et 26 octobre. Ils ont été reçus par des professionnels de la marine nationale pour des tests psycho-techniques. « La marine nationale, explique Pierre Meisel, est habituée à détecter les individus capable de vivre ensemble dans un milieu réduits et anxiogènes: parfait pour aller en découdre en VOR 60! » Les potentiels équipiers se sont ensuite pliés aux traditionnels entretiens de motivation, complétés par une navigation en dériveur sur la Seine. Mi-novembre, Team Jolokia rappellera entre 15 et 20 candidats et les invitera à tirer leurs premiers bords, ensemble, sur un VOR 60. L’équipe officielle de Team Jolokia, saison deux, sera ensuite officiellement présentée au Salon nautique de Paris.
« Notre objectif, à terme, c’est d’être un modèle et un outil pour le monde de l’entreprise » conclut Pierre Meisel. Et pour montrer que la diversité est une valeur gagnante, Team Jolokia commencera sa saison 2013 en mai avec des courses sur la façade atlantique. En août, place à la Rolex Fastnet Race, avant de prendre le départ de l’ARC, Atlantic Race for Cruisers, en octobre.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction