Sandy va mourir ce week-end au Québec

Mardi 30 octobre 2012 à 18h07

INFOGRAPHIE. L'ouragan qui a dévasté lundi soir la côte Est des États-Unis va progressivement s'éteindre en s'enfonçant dans les terres en direction des Grands lacs. Il devrait disparaître ce week-end.


La Chaîne Météo - Infographie Meteo Consult.

Le pire est passé. L'ouragan Sandy qui a touché la côte Est des États-Unis avec des vents allant jusqu'à 151 km/h lundi soir a été rétrogradé dès mardi en tempête tropicale. Prochaine étape: il devrait être rétrogradé en dépression tropicale mercredi avant de progressivement mourir en s'éloignant vers le Québec à l'approche du week-end.

En avançant vers l'intérieur des terres, Sandy va en effet progressivement perdre en intensité et s'éteindre. Une fois que l'ouragan touche terre, il s'épuise inévitablement: il dispose de moins d'alimentation en air chaud et perd de son activité. «Cet événement exceptionnel par son ampleur a bien été anticipé par les modèles de prévisions, explique Pascal Scaviner, prévisionniste pour Meteo Consult - La Chaine Météo. Depuis une semaine la trajectoire et l'évolution de Sandy étaient prévues. Cela a permis de limiter les conséquences de cette catastrophe et de confirmer les progrès constants fait sur les prévisions cycloniques en Atlantique Nord».

La trajectoire de Sandy à la loupe

Retour sur une trajectoire atypique qui avait été calculée. Sandy a pris naissance dans les eaux surchauffées de la mer des Caraïbes, il y a près d'une semaine. Du stade de tempête tropicale, elle est passée en 24 heures au stade d'Ouragan de catégorie 1 puis 2 en touchant les Bahamas vendredi dernier (le 26 octobre). Bloquée par les hautes pressions présentes sur le nord-est des États-Unis, sa progression s'est ralentie ensuite. Sandy a alors été rétrogradée en catégorie 1 en remontant très lentement entre les États de Caroline et les Bermudes.

A partir de dimanche (28 octobre) son creusement s'est nettement accentué lors de sa remontée au large de la Virginie. Sa pression a baissé jusqu'à à 960 hPa. Sandy est alors restée classée en catégorie 1.

A ce moment la situation météo était la suivante: un axe de hautes pressions s'observait sur le centre des Etats-Unis, du Minnesota au Texas, et s'étendait jusqu'au Québec. Au large de Terre neuve, une dépression commence à faiblir en s'éloignant vers l'est.

L'ouragan n'a pas été évacué vers Terre neuve

Les 29 et 30 cette configuration s'est maintenu globalement mais on a alors observé un renforcement des hautes pressions sur le Québec. Cette situation a contribué à installer un phénomène de blocage entre les hautes pressions sur le Centre des États-Unis qui se décalaient lentement vers l'Est, et Sandy.

Cette position des masses d'air n'a pas permis à l'Ouragan de remonter vers Terre Neuve comme dans la plupart des cas, mais au contraire l'a dirigé vers New-York puis les États de l'intérieur.

Sandy va maintenant poursuivre sa route en direction des grands Lacs. Son intensité va continuer de faiblir lentement. Elle va continuer d'engendrer de fortes pluies entre l'Ohio et le Nouveau Brunswick (voir notre infographie ci-dessous), mais sans que les valeurs n'atteignent celle de la nuit de lundi à mardi. Au contact de l'air froid, on attend des chutes de neige en Virginie Occidentale. Elles atteindront localement les 30 centimètres dans cette région.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction