Clément Houdy, candidat au prix du citoyen de la mer

Lundi 3 décembre 2012 à 09h02

Mots clés : , ,

Le 29 mai dernier, Clément Houdy a sauvé la vie d’un baigneur. C’est avec une grande simplicité que ce candidat au prix du citoyen de la mer nous raconte cette journée qui a failli tourner au drame.


« Je n’ai pas hésité une seconde. » Clément Houdy patientait sur sa serviette de plage, en attendant ses amis partis au snack, quand il a entendu crier une femme. « Elle demandait de l’aide mais je ne voyais personne à la surface », explique le jeune narbonnais. Enfin, à une quinzaine de mètres du bord, sous l’eau, il repère le baigneur en détresse. « Il était déjà très blanc, limite bleu ou mauve, se rappelle Clément Houdy, encore impressionné. De la mousse sortait de son nez et de sa bouche et il ne bougeait plus du tout »


Des notions qui reviennent à la surface
 

La seule expérience de sauvetage du jeune homme, c’était au collège - lors de son brevet de secourisme - et la victime était un mannequin en plastique. Cette fois-ci, l’homme en difficulté est bien réel et en grande détresse. « Quand je l’ai vu, j’ai pensé à mon grand-père » nous explique le jeune homme avec émotion. Sans tarder, il le prend par le dos pour le ramener sur le sable et le place en position latérale de sécurité. A partir de là, commencent quatre très longues minutes. « Je lui ai mis ma main dans sa bouche pour ne pas qu’il avale sa langue. Mais je n’ai pas voulu faire le massage cardiaque car j’avais peur de mal le faire, explique le jeune sauveteur. J’essayais de prendre son pouls et il était très faible. » Sur la plage quasi-déserte en ce mois de mai, les quelques plagistes se regroupent autour du jeune sauveteur pour lui proposer de l’aide. « J’entendais sa femme crier et pleurer, se rappelle Clément Houdy. J’avais très peur qu’il parte, on s’attache très vite dans ces moments-là, alors je lui parlais et je lui tapais légèrement ses joues pour qu’il revienne à lui. » Au bout de 5 minutes, les pompiers arrivent et prennent en charge la victime. « Comme j’avais envie de revoir ce monsieur, j’ai glissé mon numéro à sa femme et elle m’a rappelé le soir-même, se rappelle Clément Houdy. 3 ou 4 jours après, j’ai été le voir à l’hôpital mais à ce moment-là, les médecins n’étaient pas très positifs. Il avait quand même avalé beaucoup d’eau. » Heureusement, le baigneur a repris des forces. Trois semaines après le sauvetage, Clément Houdy était invité au restaurant par le couple qui lui doit tant.

 

Découvrez demain le témoignage d’un autre lauréat du prix du citoyen de la mer.

 

Le prix du citoyen de la mer sera remis le 7 décembre, au Salon Nautique de Paris. Il récompense une personne qui s'est faite remarquer par un acte de sauvetage en mer tant par sa bravoure que par son esprit responsable, solidaire et respectueux; seuls les acteurs officiels du sauvetage en mer ne peuvent concourir.

 

LIRE AUSSI:

Blog de Jean-Pierre Dick: "Une nouvelle course commence"
Salon Nautique: TIWAL, un bateau de poche


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction