Les dix plus grosses tempêtes de la décennie

Dimanche 30 décembre 2012 à 14h43

Mots clés : , ,

 De nombreuses tempêtes ont marqué la dernière décennie de part et d’autre de l’Atlantique. Météo Consult vous présente les dix plus belles.


Crédit photo : Carlo Allegri/Getty Images/AFP

Les tempêtes du courant jet

 

Plusieurs tempêtes ont marqué les esprits en Europe au cours de la dernière décennie. Outre la « tempête du siècle », Xynthia, Klaus, Emma, Erwin, Joachim ou encore Emma ont touchés l’Europe et fait de nombreux dégâts.

 

Tout le monde se souvient de Lothar et Martin, qui se sont succédés à 24 heures d’intervalle fin 1999. Certains météorologistes ont surnommé ces deux tempêtes « la tempête du siècle ». « Lhotar a traversé le Nord de la France le 26 décembre 1999. Après avoir attaqué le littoral breton, où l’on a mesuré 162km/h à Groix, la tempête s’est renforcée pour atteindre les 173 km/h à Orly », indique Eric Mas, directeur de l’information pour Météo Consult La Chaîne Météo. Lothar a également touché la Suisse, l’Allemagne et le Danemark. Lothar a fait 24 victimes en France, et 14 en Suisse. Le lendemain, c’était au tour de Martin de frapper avec une violence équivalente à un cyclone de force 3 sur l’échelle Saffir-Simpson. La tempête a principalement touché une large moitié Sud de la France, ainsi que les régions les plus septentrionales de l’Espagne et de l’Italie. Les rafales les plus violentes ont été relevées sur l’île d’Oléron, avec des vents de 198 km/h, à Royan (194 km/h), et au Cap Ferret (173 km/h). Martin laisse derrière lui 30 morts, dont 27 en France, principalement dans le Sud-Ouest.

 

En 2005, Erwin touche l’Irlande et l’Ecosse avant de s’attaquer au plateau scandinave. Des rafales à 165 km/h sont enregistrées au Danemark, à 181 km/h en Allemagne. Les pluies diluviennes et les inondations, accentuées par les grandes marées, sont les causes principales des dégâts. 17 personnes ont perdu la vie, dont sept en Suède, quatre au Danemark et trois au Royaume-Uni.

 

Le 28 février 2008, un centre de basse pression se forme à proximité de Terre-Neuve, Emma est née. La dépression se creuse en quelques heures, pour atteindre un minimum de 959 hPa au niveau des îles Féroé. Le 29 février, le front chaud, suivi d’un front froid, atteint le littoral allemand, provoquant d’importantes précipitations. Parmi les pays les plus touchés, on retrouve l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Autriche, la Suisse, la Pologne et la République Tchèque. Les vents les plus forts ont été relevés dans le Nord-Est de la France, en Allemagne et en Suisse (224 km/h). Outre les importants dégâts matériels, on déplore 14 victimes.

 

Fin janvier 2009, Klaus traverse la France de La Rochelle à la Côte d’Azur. « Les vents les plus forts mesurés atteignent les 172 km/h à Biscarosse dans les Landes (40) et les 151 km/h à Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées Atlantique (64), commente Eric Mas. Après la France, la tempête se dirige vers le Nord de l’Espagne, la Principauté d’Andorre et l’Italie.

 

Fin février 2010, Xynthia arrive sur la côte vendéenne en même temps que la marée haute de coefficient 102, qui provoque de nombreuses inondations. La tempête, qui a fait 59 victimes dont 47 en France, a principalement touché l’Espagne, le Portugal, l’Ouest de la France, la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne.

 

Joachim passe sur la Manche en décembre 2011. Les vents les plus forts frappent le Sud de la Bretagne et les Pays de Loire, avec 156km/h relevés à la pointe de Chemoulin. On se souvient du cargo échoué sur la plage d’Erdeven (56). La tempête fait une victime en France.

 


Les tempêtes tropicales

 

De l’autre côté de l’Atlantique, deux tempêtes tropicales particulièrement meurtrières ont également marqué la décennie : Katrina et Sandy.

 

Katrina est l’un des ouragans les plus puissants de l’histoire des Etats-Unis, et fait partie des six ouragans les plus forts jamais enregistrés en Atlantique. Devenue ouragan de catégorie 5 fin août 2005, Katrina touche La Nouvelle Orléans avec des vents estimés à 280 km/h et des vagues de dix mètres, accompagnés par des pluies diluviennes qui provoquent des inondations. Ouragan le plus meurtrier depuis Mitch en 1998, Katrina, qui laisse la Nouvelle Orléans et la Louisiane dans la désolation, fait plus de 1.800 victimes sur son passage.

 

Ouragan de catégorie 1, Sandy se renforce entre la Jamaïque et Cuba et devient un ouragan de catégorie 2, faisant de nombreux dégâts et tuant plus de 60 personnes dans les Grandes Antilles sur son passage. Son arrivée le long des côtes américaines en concomitance avec un front froid fait de Sandy une tempête au bilan mémorable. Surnommée « Frankenstorm » ou « Monsterstorm » par les médias américains vu sa proximité avec Halloween, Sandy, déclarée cyclone post-tropical le 29 octobre dernier, provoque le chaos à New York. Les aéroports et les métros sont fermés, alors que l’évacuation de 375.000 personnes situées dans les zones inondables de la ville est ordonnée par le Maire de New York. Le bilan est lourd : on dénombre au moins 210 morts et une vingtaine de disparus, et un coup de plus de 30 Mds$ de dégâts matériels.

 

A LIRE AUSSI :

 

Vers le Noël le plus doux en France depuis 1999
 

Les plus belles destinations des fêtes de fin d’année

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction