La Women’s Cup, un événement solidaire

Samedi 5 janvier 2013 à 15h10

Mots clés : , ,

La 3e édition de la Women’s Cup, régate 100% féminine aura lieu à Pornichet du 9 au 10 mars prochains, une date coïncidant avec la Journée de la Femme (8 mars). Présentation.


La Women’s Cup a vu le jour en 2011, à l’initiative de Cécil Keriel. « J’ai découvert que la Journée de la Femme fêtait son 100e ou 101e anniversaire pour certains en 2011, alors qu’elle n’a été instauré en France qu’en 1986, explique Cécil Keriel, créatrice et co-organisatrice de l’événement aux côtés de l’APCC Voile Sportive. La voile reste un sport majoritairement masculin. Je voulais marquer le coup en créant une régate pour les femmes à l’occasion de cet anniversaire. J’ai proposé à mon club, l’APCC Voile Sportive, de monter le projet ». Ce qui ne devait être qu’un one shot pour marquer le centenaire de la Journée de la Femme a finalement été reconduit. « A la remise des prix, les filles m’ont toutes dit « à l’année prochaine ». L’événement a bien plu, on a eu 28 équipages en 2012, poursuit-elle. Ca aurait été dommage de ne pas continuer, vu l’engouement des concurrentes. On essaie de pérenniser le projet. Les filles sont contentes d’avoir un événement qui leur est dédié. Il y a vraiment une atmosphère particulière ». Cette année, les organisateurs attendent entre 28 et 32 équipages. « Ca serait bien d’avoir plusieurs équipages étrangers. Dans tous les cas, on ne peut pas monter à plus de 32 équipages. Sinon, on n’aurait pas assez de bateaux », ajoute-t-elle. En effet, les régates se disputent sur deux jours, par poules, à bord de J80, appartenant à l’APCC Voile Sportive, au CNBPP et au club de Pornic.


La Women’s Cup fédère autour de « Because I am a girl »


Depuis sa création, la Women’s Cup, dont la marraine n’est autre que Sam Davies, soutient la campagne « Because I am a girl » de l’ONG Plan, qui défend les droits des filles dans le monde. « Nous avons décidé de fédérer les concurrentes autour de « Because I am a girl », que nous avons découvert grâce à Sam Davies, qui est également ambassadrice de l’ONG PLAN, explique Cécil Keriel. Nous avons trouvé qu’il était intéressant de prolonger l’opération mise en place par Sam ». PLAN soutient via un système de parrainage 1,3 million d’enfants. Ses programmes de développement communautaires bénéficient à 28 millions d’enfants et de jeunes dans tous les domaines de la vie quotidienne, et en particulier à l’apprentissage de la défense de leurs droits fondamentaux. L’an dernier, Sam Davies, Alice Ponsar et Muriel Triolet ont partagé leur expérience à l’occasion d’une table ronde sur la place des femmes dans la voile et le droit des filles dans le monde. Ces trois marraines de cœur ont suscité des vocations par leur enthousiasme. Une nouvelle table ronde devrait être organisée cette année.

 

LIRE AUSSI:

Dernier billet de Jean-Pierre Dick: "Je n'ai pas pu naviguer à 100% dans le Sud"

La mobilisation pour Stamm franchit une nouvelle étape

Jacques Riguidel: Un tour du monde solaire à l'envers


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction