Première frayeur sur l'Atlantique

Jeudi 17 janvier 2013 à 09h06

Mots clés : , , ,

Julien Bahain et Patrick Favre naviguent depuis 8 jours. Ils souhaitent battre le record de la traversée de l'Atlantique à la rame et en double. Il est actuellement de 40 jours, 5 heures et 53 minutes.


crédits photo: AFP / STR

Au moment du départ, le champion olympique Julien Bahain nous confiait sa peur de l'eau; il espérait rester au sec mais une forte mer en a décidé autrement. « Depuis dimanche, nous avons du vent Force 5 à 8 avec 3 à 4 mètres de creux, ce qui est beaucoup pour notre petite embarcation, observe Patrick Favre, un habitué des transatlantiques à la rame ou à la voile. De nuit, on ne voit pas les vagues arriver et mardi soir, alors que Julien ramait, le bateau s'est renversé à 90°C. Sur le portant, il avait les pieds dans l'eau ! » De son côté, Patrick Favre se reposait dans la cabine. « En fait, j'ai juste changé de paroi, relève-t-il et le temps que je sorte de mon couchage, le bateau était déjà redressé. » Grosse frayeur donc pour le champion d'aviron, Julien Bahain,qui n'a découvert la navigation maritime qu'en novembre dernier. « Il me demandait alors si une vague de 50 centimètres était une grosse vague ! Relève Patrick Favre avec humour. Franchement, pour un novice, je le trouve excellent. Et en plus il garde sa bonne humeur ! » Julien Bahain a terminé son quart avant d'aller se reposer à son tour.

 

Un record à portée de rame

 

Ces conditions compliquées vont persister jusque vendredi. « L'avantage, relève le rameur, c'est qu'elles permettent de faire de grosses journées. Après tout, nous sommes là pour battre un record ». Quand on lui demande si le record est à portée de main, Patrick Favre part aussitôt jeter un oeil sur la couchette - « C'est Julien qui tient les comptes ici et il écrit ça sur la couchette ! » - avant de nous expliquer que le précédent record ramait en moyenne 62 milles par jour, eux ont ramé 50 milles de plus depuis le départ. « Vendredi soir, on devrait avoir une journée d'avance sur le record. C'est encourageant mais rien n'est joué: une journée d'avance se perd tellement vite ! »

 

LIRE AUSSI:

La transatlantique d'un champion d'aviron

Vendée Globe - Bertrand de Broc: Je prends énormément de plaisir
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction