Avis de tempête sur la Méditerranée pour samedi

Vendredi 1 février 2013 à 10h06

Mots clés : , , , ,

VIDEO - Samedi, un épisode de vents tempétueux est attendu en Méditerranée. Il est provoqué par un courant froid qui s’étend du nord de la Scandinavie jusqu’à l’Afrique du Nord.  


Crédits photo: PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Après quelques jours très agréables sur le littoral méditerranéen, grâce à un régime de sud-ouest, la situation va nettement changer dès samedi.


Une profonde dépression plongera vers le golfe de Gênes. Elle sera très creuse, avec une pression en son centre voisine de 985 HPa. Dans le même temps, l'anticyclone des Açores se renforcera rapidement sur le proche-Atlantique. Le flux de nord à nord-ouest canalisé favorisera des conditions de mistral et de tramontane très marquées. L'apport d'air froid en altitude accentuera encore ce renforcement.


Le mistral et la tramontane dépasseront largement les 100 km/h durant le week-end, plus particulièrement entre samedi soir et dimanche matin. D'ailleurs les rafales les plus violentes sont attendues samedi après-midi et la nuit suivante. Elles approcheront ponctuellement les 150 km/h sur les caps exposés (Béar, bec de l'Aigle), et 110 à 120 km/h sur les autres régions littorales ainsi que la basse vallée du Rhône. Ce type d’épisode survient en moyenne trois fois par an.


Situation en mer
 

Les températures de l'eau baisseront également sensiblement sur les côtes, pour ne plus dépasser les 10°C. On attend des vagues de 6 à 8 mètres entre le large des Baléares et la Corse. La mer sera également formée au sud-ouest de la Corse et à l’entrée des bouches de Bonifacio dimanche.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction