La fin de l’hiver s'annonce agitée sur les littoraux

Vendredi 8 février 2013 à 15h25

Mots clés : , ,

Les dernières prévisions saisonnières pour la fin de l’hiver penchent vers le maintien d’un temps souvent agité sur les littoraux, avant un printemps plus standard.


La Baule. Crédits photo : FRANK PERRY / AFP

Les conditions printanières ne sont pas encore d'actualité. La deuxième quinzaine de février sera marquée par le froid, avec une configuration hivernale bloquée sur nos côtes. L’anticyclone qui règne sur l'Europe centrale et la mer Baltique freine les dépressions océaniques sur le proche Atlantique, la Manche et le Golfe de Gascogne. «Déviées par les hautes pressions de l’anticyclone, ces dépressions sont obligées de descendre vers le sud et finissent par plonger en Méditerranée, explique Régis Crépet, météorologue spécialiste des prévisions saisonnières pour Météo Consult-La Chaîne Météo, d’où ces incessants coups de Mistral et de vents d'ouest sur la Corse et l'Italie».


Le mois de mars devrait ensuite débuter comme le mois de février se sera terminé, c’est-à-dire, dans l’agitation. De grosses dépressions pourraient circuler sur la France, apportant du mauvais temps en toutes zones : coups de vent, pluies, grains et froid. De belles périodes ensoleillées sont ensuite fortement probables, permettant de profiter d'agréables conditions de navigation sur le proche Atlantique, la Manche et la Mer du Nord, avec des vents orientés au sud ou au sud-est. En Méditerranée, cette configuration pourrait par contre provoquer des entrées maritimes passagères entrecoupées d'un peu de mistral.

 

Un printemps standard

 

Après avoir connu un hiver dans les normes avec son lot d’intempéries classiques, le printemps pourrait s'avérer tout à fait standard : des dépressions sur les îles britanniques en avril, induisant un flux de sud-ouest parfois modéré en Manche et mer du Nord, accompagné de douceur. «La côte Aquitaine et le Pays basque pourraient connaître un avant-gout réellement estival, au prix parfois d'un vent trop faible pour les amateurs de voile sportive, précise le météorologue, même si la Méditerranée n’échappera pas à quelques brèves dégradations orageuses ». La fin du printemps pourrait par contre s’avérer beaucoup moins calme : les premières tendances de mai et juin prévoient pour le moment des conditions particulièrement musclées sur les littoraux…
 

LIRE AUSSI:

D’où viennent ces vagues qui déferlent actuellement sur nos côtes ?

Succession de tempêtes sur le littoral français


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction