L’anticyclone des Açores va-t-il sauver février ?

Samedi 9 février 2013 à 09h50

Tout dépend de ce qu’on souhaite en hiver ! La première moitié du février s’est placée sous la domination d’un anticyclone des Açores bien musclé, venu d’Atlantique, tandis que la fin du mois sera sous l’influence d’un anticyclone venu des contrées glaciales de Sibérie.


Crédits photo: Haude-Marie Thomas

Après un mois de janvier particulièrement gris – avec de nombreuses perturbations et l’éphémère présence de l'anticyclone sur la France qui nous a donné un temps gris et brumeux - le mois de février s'annonce plus ensoleillé.

 

Dès le 1er février, l'anticyclone Atlantique a retrouvé de la vigueur et il est remonté, en même temps, au nord des Açores. Il a même frôlé pendant plusieurs jours la valeur de 1040 hPa en son centre. Ce ne serait pas une valeur exceptionnelle pour un anticyclone continental en hiver (l'air très froid et donc très dense en Sibérie apporte de telles valeurs) mais c’est beaucoup plus rare pour un anticyclone stationnaire au milieu de l'Atlantique. Cet anticyclone nous a apporté des épisodes tempétueux en contribuant notamment aux vagues de 12 mètres sur la mer d’Iroise cette semaine. Cet anticyclone Atlantique nous a aussi apporté un ciel de traîne changeant avec une alternance de nuages et d’éclaircie comme ces derniers jours. Un peu à l’image du mois de février 2012.

 

En cette fin de semaine, l’anticyclone est toujours là mais il faut bien reconnaître qu'il n'est plus si fier ! La barrière n'est plus aussi solide et, de nouveau, les perturbations d’Atlantique vont pouvoir passer. On va donc connaître un temps plus variable pendant quelques jours avec, entre deux dépressions, le rétablissement éphémère d'une dorsale issue de l'anticyclone des Açores. On devrait retrouver une situation vraiment froide lorsqu’une de ces dépressions restera bloquée sur l'Europe Centrale, dirigeant un flux de nord-est sur la France. Là, on recevra l'air continental sec et glacial arraché à l'anticyclone sibérien pendant une dizaine de jours. C’est une bonne nouvelle pour les amateurs de soleil s’ils tolèrent l’air glacial qui l’accompagne !

 

LIRE AUSSI:

VIDEO - Bilan climatique de février 2012

Une fin d'hiver agitée en prévision sur les littoraux

D'où viennent ces vagues qui déferlent actuellement sur nos côtes ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction