Marseille, paradoxe maritime

Jeudi 14 février 2013 à 15h26

Mots clés : ,

Capitale européenne de la culture, la cité phocéenne s’ouvre sur une superbe rade, qui pourrait être un haut lieu de la voile. Témoignage de Christopher Pratt, coureur au large né à Marseille et qui s’entraîne en…Bretagne.


Crédits photo : kenzo tribouillard / afp

Remplaçant d’Armel Le Cléac’h sur le Vendée Globe, Christopher Pratt est un pur marseillais qui connaît comme sa poche la rade et tous ses recoins. Il y navigue depuis l’enfance et continue d’y faire des croisières sur le Dufour 40 de son père. Il a fait ses premières armes en Optimist au yachting club de la Pointe Rouge et a suivi la filière sport-études en Laser et en 470. Tout comme Franck Cammas il a, lui aussi, tiré ses premiers bords dans la rade de Marseille. Et pourtant aujourd’hui, alors que Christopher Pratt prépare la Transat Jacques Vabre, sa base d’entraînement est à Port-la-Forêt, dans le Finistère. « À Marseille, la religion, c’est le foot, commente-t-il. La voile n’est pas populaire comme en Bretagne. Je suis toujours sidéré par les Bretons qui naviguent beaucoup plus que les Marseillais alors que leurs contraintes météo et côtières sont beaucoup plus dures. » Selon lui, la rade de Marseille forme un stade nautique géant, idéal pour organiser de grandes manifestations : pas de marées, du vent et du soleil.


Rénovation des docks et du vieux port


Enfant, il a assisté à un Trophée Clairefontaine. « C’était magique, se souvient-il. La population s’était massée sur la corniche ce qui lui permettait de suivre les épreuves. Nous n’avons rien à envier à San Francisco ! » Un regret pointe. Candidate pour la Coupe de l’America 2007, Marseille s’est vue préférer la ville de Valence. A l’époque, la collectivité s’était fortement mobilisée pour accueillir cette régate prestigieuse générant de nombreuses retombées économiques. Depuis, désignée capitale européenne de la culture 2013, Marseille a mis les bouchée doubles pour rénover ses docks et faire du vieux port un lieu de promenade dégagé de la circulation automobile. Mais parmi la centaine d’expositions et de spectacles qui vont rythmer l’année, bien peu d’entre eux ont un rapport avec la culture maritime, celle de la Méditerranée qui baigne pourtant les pieds de la ville.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction