Blizzard en Manche jusqu'à mardi soir

Dimanche 10 mars 2013 à 12h10

Une perturbation très active, liée à une descente d'air polaire, apporte un fort coup de vent en Manche en ce début de semaine, et  également de la neige.


photo d'archive - Allemagne. Crédits photo: STEFAN SAUER / DPA / AFP

Des conditions de mer qui se renforcent

Avec la descente d'air polaire depuis la Scandinavie en direction du bassin de la Manche, les conditions se dégradent rapidement entre le détroit de Calais et nord-Finistère. Le vent, canalisé entre une dépression présente sur le golfe de Gascogne et des hautes pressions britanniques, s'oriente à l'est à nord-est et se renforce graduellement au cours de cette journée de lundi. Ce vent soufflera violemment pendant 48 heures, à 35-40 noeuds en moyenne avec des rafales jusqu'à 100 km/h possibles, notamment en mer d'Iroise et sur les côtes du Cotentin.

Il s'agira véritablement d'une tempête d'est, tant les conditions s'annoncent mauvaises, avec une mer qui se renforce très rapidement et deviendra grosse au large ; les creux pourraient atteindre de 5 à 7 mètres en entrée de Manche entre ce soir et demain.

 

Des chutes de neige très abondantes

Ce vent violent s'accompagnera d'une chute spectaculaire des températures ; cet après-midi, il ne fera pas plus de 0°C entre la côte d'Opale et la côte d'Albâtre. Avec un vent soufflant à 80-90 km/h, le ressenti approchera les -10... Il s'agit donc d'une  offensive hivernale de très grande ampleur et remarquable d'autant qu'elle survient en mars. Ce froid atteindra les côtes bretonnes demain mardin, avec là aussi un ressenti glacial au vent (-12).

En raison du niveau très bas des températures, la neige, qui fait un retour remarqué dès aujourd'hui entre la côte d'Albâtre et le détroit de Calais, réduira très souvent la visibilité en mer, ajoutant de la dangerosité à une situation rendue délicate par une mer forte.

C'est demain soir oir que la situation s'améliorera en Manche avec la descente de la dépression du golfe de Gascogne vers la Méditerranée, mais le froid, lui persistera tout au long de la semaine ensuite, avec un risque de giboulées près des côtes. Sur l'ensemble de l'épisode, la couche au sol en zone littorale sera comprise de 10 à 20 cm, localement plus sur certains secteurs de la Manche, de la Seine-Maritime et du Calvados. Des congères de près de 1m sont possibles aux endroits exposés au vent.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction