Dunkerque, haut lieu de la plaisance dans le Nord

Mercredi 13 mars 2013 à 17h00

Mots clés : , ,

 Quand on parle de plaisance dans l’Hexagone, on pense souvent à la Bretagne ou à la Méditerranée. Et pourtant, la Communauté urbaine de Dunkerque est également un point de chute idéal pour de nombreux plaisanciers européens.


 Située à proximité de la Belgique, des Pays-Bas et de la Grande-Bretagne, Dunkerque accueille aujourd’hui une clientèle à 80% étrangère. « Nos ports de plaisance ne sont pas forcément très connus de la clientèle française. Notre bassin de navigation s’oriente plutôt vers la Belgique et la Hollande, ainsi que la Wallonie. Nous avons également quelques Anglais, car les places sont moins chères que de l’autre côté de la Manche. Notre communication est d’ailleurs principalement tournée vers l’étranger », commente Delphine Barez, Directrice des ports de plaisance – Neptune, qui espère attirer davantage de Britanniques à l’avenir. Si 10 à 15% de la clientèle est présente à l’année, le reste est constitué de plaisanciers qui s’arrêtent dans l’un des ports de plaisance de Dunkerque le temps d’une escale. « Nos ports sont accessibles 24h sur 24. La majeure partie des gens s’y arrête en allant vers la Normandie ou l’Angleterre. 2.000 bateaux font escale à Dunkerque chaque année, poursuit-elle. Les ports sont proches du centre ville, ce qui permet de faire le lien entre l’économie de la plaisance et le tourisme estival et culturel ».

 

Tournée vers la mer, Dunkerque, affiliée au réseau Plaisance Côte d’Opale, a placé la plaisance au cœur de sa stratégie et compte bien continuer à développer ses infrastructures portuaires. « Dunkerque a investi dans la plaisance dans les années 90 avant de créer un centre régional de voile », précisé Delphine Barez. Aujourd’hui, 560 anneaux répartis dans les trois ports (le bassin du commerce et le bassin de la Marine en centre ville, et le Grand Large, qui bénéficie d’un accès direct au plan d’eau des bancs de Flandre et à la mer, ndlr) gérés par le syndicat mixte Dunkerque-Neptune, sont disponibles pour une place à l’année. Des places visiteurs sont également accessibles au Grand Large et dans les bassins, portant la capacité d’accueil totale à 1.100 bateaux. Une capacité qui sera augmentée de 170 places en 2015. « Dunkerque aura un quatrième port de plaisance en 2015, qui aura une ouverture sur les réseaux fluviaux et donc les canaux de toute la France, un atout majeur », souligne-t-elle.

 

Une activité nautique dense à Dunkerque

Outre le centre régional de voile qui propose des formations en J80 ou à bord de bateaux de croisière, et la pratique de sports tels que la planche à voile ou le kitesurf, Dunkerque accueille depuis plusieurs années différents évènements nautiques, dont le départ du Tour de France à la Voile. « Nous accueillons le Tour de France à la Voile depuis 2002. Nous avons la volonté de continuer à accueillir le départ et de communiquer à travers cet événement, mais également par le biais de l’équipe locale engagée sur la compétition, Courrier Dunkerque, ou le skipper Thomas Ruyant, ajoute Delphine Barez. C’est une manière de faire découvrir les activités du nautisme. On essaie de diffuser des images de mer, de rapprocher le public des marins. On constate que les gens sont assez preneurs de ce genre de manifestations ». La ville accueillera également, dans le cadre de la manifestation Dunkerque, capitale régionale de la culture, les plus grands voiliers du monde qui se rendront ensuite à l’Armada, ainsi que d’autres évènements, tels que les Little Ships ou encore la Fête du Nautisme.

 

LIRE AUSSI : 

Le Marin, une destination 100% Nautique


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction