Vers un nouveau risque de neige sur le littoral ?

Vendredi 15 mars 2013 à 15h18

Mots clés : ,

Les côtes de la Manche et de la Mer du Nord viennent de connaître une offensive hivernale rarissime, surtout à cette époque de l’année : les 11 et 12 mars dernier, un coup de vent de secteur nord-est, conjugué à une grande marée de coefficient 102 et à un blizzard, ont donné à la Manche des allures de mer Baltique. Figaro Nautisme a interrogé Régis Crépet, météorologue spécialiste des prévisions saisonnières, sur les risques que de nouvelles chutes se produisent sur le littoral.


Image satellite NASA MODIS du 13 mars 2013 : le ciel se dégage au-dessus de la Normandie, permettant de voir les sols enneigés.

Figaro Nautisme : Quelle est la fréquence d'apparition de telles chutes de neige sur le littoral ?

Régis Crépet : De telles chutes de neige sont susceptibles de se produire chaque hiver, mais plutôt entre décembre et mi-février. On avait perdu l’habitude des hivers froids dans la décennie 1990-2000, mais on renoue désormais avec des hivers dignes de ce nom depuis 2005 environ. Résultat, on assiste à environ un gros épisode neigeux tous les trois ans : on se souvient des 60 cm de neige tombés dans la Manche en décembre 2010, paralysant le nord-Cotentin. Mais généralement, ces événements ne sont pas aussi étendus géographiquement, et surtout, ne se produisent pas en mars. Dans le cas présent, il faut remonter à début mars 1970 pour trouver un épisode à peu près comparable Paradoxalement, la Méditerranée n’est pas à l’abri, mais la fréquence est encore plus rare. Et pourtant, les 7 et 8 mars 2010 avaient été marqués par une tempête de neige exceptionnelle en Roussillon, avec 40 cm de neige à Perpignan et près de 80 cm vers la frontière espagnole et en Catalogne. Là aussi, un vent d’est glacial avait rabattu sur la région d’intenses chutes de neige pendant près de 48 h, mais cela n’était plus arrivé depuis 1954 !

 

Après l'épisode majeur de neige que nous avons connu sur le littoral, peut-on encore craindre un tel risque fin mars ou même courant avril ?

Comme nous l’avions indiqué dans nos prévisions saisonnières depuis l’automne dernier, l’hiver risque de jouer les prolongations et on se dirige vers un printemps frais et perturbé. Certes, des périodes de douceur habituelle se feront sentir, comme celle que l’on a connue début mars, mais les coups de froid devraient rester présents jusqu’en avril. L’air froid sera toujours solidement implanté sur la Scandinavie et la mer du Nord, tandis que les dépressions circuleront plus au sud que d’habitude. La France ne sera jamais loin du conflit de masses d’air, avec un risque d’incursions froides, pouvant donner de la neige sur la Manche et la Mer du Nord. Evidemment, avec l’avancée dans la saison, le froid perdra en rigueur, mais il peut encore neiger jusqu’en première décade d’avril. Ensuite, il s’agira plutôt d’un régime de giboulées avec des orages de grêle.

 

Quel est le pourcentage de risque que la neige revienne sur le littoral au printemps 2013 ?

Il est difficile d’estimer le risque de neige en pourcentage. On peut seulement dire que la saison s’annonce froide et instable à 60%. On pourrait qualifier ce risque d’une chance sur trois.

 

Est-ce que le littoral français a déjà connu des chutes de neige aussi tardives qu’avril dans le passé ?

Les 11 et 12 avril 1978, il était tombé d’abondantes chutes de neige sur le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie et la Haute-Normandie, avec des congères de 40 cm au Touquet. Plus proche de nous, la neige était tombée en abondance le 10 avril 2008 sur ces mêmes régions, avec 30 cm de neige à Boulogne-sur-Mer. Cette année, on pourrait revivre la même chose.
Avec le réchauffement printanier lié à l’allongement de la durée du jour à partir de mi-avril, le risque disparaît, mais peut laisser place aux fameuses giboulées, pouvant occasionner quelques bonnes averses de neige qui ne tiennent alors pas au sol.

 

 

LIRE AUSSI:
Le printemps est en retard

Les tempétueux Mistral et Tramontane

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction