Le surf, une histoire de famille pour Bixente Lizarazu

Lundi 18 mars 2013 à 10h00

Mots clés : , ,

Natif du pays basque, Bixente Lizarazu a grandi au bord de l’eau. Pas étonnant que l’ex footballeur pratique assidument le surf, la voile et la plongée quand son emploi du temps le lui permet.


Crédit photo : P. Ribes

Si Bixente Lizarazu a fait du football son métier, la pratique des sports nautiques s’est imposée comme une évidence dès son enfance. « Je suis né au bord de l’eau et j’ai grandi au Pays Basque. J’adore la mer. Je la vois quand je me lève, avant de me coucher, confie l’ex footballeur qui anime désormais sa propre émission sur RTL, et qui officie comme consultant sportif sur TF1 depuis 2009. Enfant, je passais tous mes étés à la plage, à faire de la voile, du surf et de la plongée. J’ai besoin de la mer en permanence, c’est une nécessité. Mon père fait beaucoup de plongée et faisait du surf. Il nous a initié au surf, mon frère et moi ».

 

"J’associe un peu la voile au surf. Je la pratique quand il y a trop de vent pour surfer"

 

Alors qu'il pratique toujours la voile côtière, principalement à bord d’un Hobie-cat, son sport de prédilection reste le surf. « Je fais pas mal de Hobie-cat, j’aime bien aller dans les vagues dans la Baie de Saint-Jean-de-Luz. J’associe un peu la voile au surf. Je la pratique quand il y a trop de vent pour surfer », poursuit-il. S’il précise que le Pays Basque, « son camp de base », est riche en endroits pour surfer, il préfère taire le nom de ses spots préférés. « Aujourd’hui, il y a beaucoup de monde qui surfe. On ne donne plus les noms des bons spots », plaisante-t-il. Et quand les conditions ne permettent ni de surfer, ni de naviguer, Bixente Lizarazu s’adonne à une autre de ses passions : la plongée. « J’adore ça et je n’hésite pas à voyager pour assouvir mes passions », ajoute-t-il. Ses dernières destinations? Les Maldives et Tahiti, respectivement pour la plongée et le surf. « J’ai eu la chance de plonger avec des raies mantas de quatre mètres d’envergure aux Maldives, c’était magique ». Ces trois sports, Bixente Lizarazu les pratique régulièrement, mais pas en compétition. Pourtant, il est ambassadeur de Quiksilver depuis plus de 15 ans, entreprise pour laquelle son frère cadet, Peyo, surfeur professionnel, travaille. « Je participe aux évènements organisés par la marque. Par exemple, quand la Boardriders House organise des stages de surf, je suis sollicité pour encadrer les gens qui veulent se mettre au surf ». La marque utilise également son image dans le cadre de shooting photos ou des vidéos.

 

Le Vendée Globe: "Cela doit être passionnant de vivre une aventure comme celle là".

 
S’il pratique la voile côtière, Bixente Lizarazu a également eu l’occasion de se frotter avec la navigation hauturière, à bord de Club Med. « J’ai eu la chance de naviguer dessus entre Marseille et la Corse. On a fait des pointes à 30 nœuds, c’était assez impressionnant d’être sur ce catamaran géant, explique-t-il. Cela reste ma seule expérience en pleine mer. En général, quand je navigue, je vois toujours la côte. La navigation hauturière me plaît, mais on ne peut pas tout faire. J’ai plein de passions sportives mais on ne peut pas être partout, et puis je n’ai eu ni le temps, ni l’occasion de renouveler l’expérience ». S’il n’a pas suivi de près le Vendée Globe, il mesure la dureté de l’aventure. « Ce sont des sportifs de haut niveau. Le Vendée Globe demande beaucoup d’entraînement et un bon mental. Ca doit être impressionnant de se retrouver seul en mer dans des tempêtes incroyables. La passion fait, comme dans tous les sports, que l’on essaie de repousser toujours ses limites, sans se brûler les ailes. Cela doit être passionnant de vivre une aventure comme celle là ».

 

LIRE AUSSI :

Stéphane Diagana : "Je suis plus voile que moteur"

Lindsay Owen Jones : La mer en héritage


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction