Trois voiliers de rêve pour faire route vers les Antilles

Vendredi 29 mars 2013 à 13h55

Mots clés : ,


RM 1260 / La Chaîne Météo

Le large fait rêver. De nombreux plaisanciers prennent ainsi la mer chaque hiver, en couple ou en famille, à destination de l'arc antillais. Une fois là-bas, certains rentreront via les Açores, d'autres revendront leur bateau tandis que d'autres encore poursuivront leur route par le canal de Panama. De plus en plus de chantiers français proposent des modèles de voiliers conçus sur mesure pour ce type de programme hauturier. Le Figaro nautisme s'est tourné vers trois d'entre eux: Fountaine Pajot, Alubat et Fora Marine.

 

- Le catamaran Lipari 41 de Foutaine Pajot

Le choix numéro un des familles est toujours le catamaran, apprécié pour sa stabilité et sa grande surface de jeu à l'extérieur pour les enfants. Cela explique en grande partie la bonne santé financière de cette niche de la construction nautique. Le chantier Fountaine Pajot propose ainsi le Lipari 41 (un peu moins de 12 mètres) et l'Helia 44 (13.30 mètres). «La taille de ces bateaux permet de conserver beaucoup de réserves d'eau (2 × 375 litres pour l'Helia 44, NDLR) et de matériel», commente le cofondateur du chantier, Jean-François Fountaine. Côté aménagement intérieur, l'Helia 44 est proposé avec trois ou quatre cabines, suivant la taille de l'équipage ou de la famille à bord. Les catamarans de croisière incarnent le bateau idéal pour glisser confortablement au portant dans les alizés avant de pouvoir s'échouer en toute sécurité au bord des plages des Caraïbes. Toutefois, le catamaran peut décevoir les sportifs, qui préféreront la raideur à la toile des monocoques.

 

- Le monocoque en aluminium Ovni de Alubat

Les chantiers Alubat proposent ainsi des monocoques en aluminium avec leur gamme Ovni, typée pour le grand voyage. Ceux-ci sont pensés comme des 4 × 4 de la mer et permettent aux plus expérimentés d'affronter les conditions météo plus coriaces de l'Atlantique Nord avant de se faufiler dans les eaux translucides des ­Antilles grâce au faible tirant d'eau de ces voiliers, dériveurs intégraux. L'Ovni 495, avec ses 120 m2 de toile au près, sa longueur à la flottaison de 13,25 mètres et ses deux safrans, est également précis à la barre pour les amateurs de sensations. Véloce et très marin, il peut facilement ­embarquer une famille nombreuse grâce à ses trois cabines.

 

- RM 1360, le dernier monocoque de Fora marine

Ces chantiers présentent de leur côté des monocoques légers et rapides en contreplaqué marine. Le dernier modèle de la gamme, dont le lancement est prévu en juin 2013, est le RM 1360. Conçu pour la vitesse et le long cours, il dispose d'un gréement de cotre avec trinquette qui permet d'ajuster facilement les surfaces de voile aux variations du vent. Côté prix, le RM 1360, avec les options ­nécessaires à la navigation hauturière, est à rapprocher de celui de l'Helia 44: 400.000 euros TTC. «Pour partir loin, je conseille d'acheter un bateau facile à manoeuvrer, stable et simple, explique Maxime Védrenne, directeur commercial chez Fora Marine. Il faut aussi acheter un bateau que l'on trouve beau car on va y passer du temps.»

Pour les programmes hauturiers, la production d'énergie à bord est aussi un sujet fondamental pour les marins comme pour les chantiers. Celle-ci peut se faire via un alternateur classique, mais de plus en plus de plaisanciers optent pour des systèmes «propres»: panneaux solaires et hydrogénérateur.

Le système Eco Cruise développé par Fountaine Pajot permet de disposer d'un bateau à énergie positive en navigation avec des panneaux solaires qui produisent de 300 à 400 watts sur l'Helia 44. Avec de tels systèmes, le groupe électrogène, qui demande beaucoup d'entretien, n'est plus indispensable. Catamaran, monocoque en aluminium, voilier rapide en époxy. Il y en a pour tous les goûts. Ces trois programmes de navigation ont néanmoins en commun de naviguer à des moyennes de 8 à 9 noeuds, soit une vitesse tout à fait raisonnable pour avaler les milles et découvrir de nouveaux horizons.


LIRE AUSSI:

À la découverte des plus beaux mouillages de Martinique

Insolite: construire un monocoque en 2 heures


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction