Le Marion-Dufresne a repris la mer

Samedi 6 avril 2013 à 16h08

Mots clés :

Immobilisé après avoir talonné sur un haut-fond devant l’archipel de Crozet, le navire océanographique et ravitailleur a repris ses rotations vers les terres australes et antarctiques.


Crédits photo : SOPHIE LAUTIER / AFP

Peu de passagers ont eu la chance de partager la rotation du Marion-Dufresne entre La Réunion et les îles subantarctiques, telles que Crozet, Kerguelen, Amsterdam et Saint-Paul. Les places sont en effet peu nombreuses et donc très chères. Car le navire, propriété de l’Administration des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), sert avant tout à acheminer des scientifiques sur leurs lieux d’observations, à transporter leur matériel et à assurer le ravitaillement de la communauté de chercheurs, isolée plusieurs mois sur son île du bout du monde. En novembre dernier, le Marion-Dufresne a heurté un haut-fond qui avait provoqué une brèche dans sa coque. S’il a réussi à rallier un chantier à Durban par ses propres moyens, il n’a pu ravitailler les bases scientifiques de Kerguelen et d’Amsterdam. C’est dire s’il est attendu aujourd’hui !


Chaque rotation dure environ un mois, avec la relève des personnels scientifiques, le ravitaillement en vivres, matériels et carburants sur l’île de la Possession, dans l’archipel de Crozet, sur les îles Kerguelen et sur l’île d’Amsterdam. L’île Saint-Paul ne comprend pas de base scientifique mais le Marion-Dufresne y effectue un court arrêt touristique pour ses quelques passagers payants. Effectuant également des campagnes océanographiques pour l’Institut Paul-Emile Victor, le navire est équipé d’un laboratoire, d’un carottier et d’un système de treuillage pour la manipulation de matériels lourds. Il comporte aussi un héliport. Parfois, le Marion-Dufresne sort de sa routine. Ce fut le cas en 2008, où il a participé à la mission de sauvetage du voilier de Bernard Stamm, échoué aux Kerguelen, durant le Vendée Globe. Démâté, Cheminées Poujoulat sera alors treuillé à bord du Marion-Dufresne qui acheminera également son skipper jusqu’à La Réunion. Bernard Stamm occupa alors sa traversée en donnant aux passagers des conférences sur son métier de coureur au large !
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction