A quand la première baignade ?

Samedi 13 avril 2013 à 08h26

Mots clés : , ,

Malgré un temps estival ce week-end sur la quasi-totalité de la France, les températures de la mer peinent encore à remonter. Alors, à quand la première baignade de l’année ? Figaro Nautisme a posé la question à Régis Crépet, météorologue spécialiste des prévisions saisonnières pour Météo Consult-La Chaîne Météo.


Crédits photo : VALERY HACHE /AFP

Figaro Nautisme : ce week-end est marqué par le «premier coup de chaud» de l’année 2013 sur l’ensemble de nos littoraux. A quoi pouvons-nous nous attendre en ce qui concerne les températures de l’eau ?


Régis Crépet : Les températures de l’eau sont encore au niveau habituellement relevé fin février ou début mars : de 7 à 10°C de la mer du Nord à la Manche, de 11 à 13°C pour le golfe de Gascogne, et de 13 à 15°C pour les côtes méditerranéennes françaises. Petite astuce si vous voulez vraiment vous baignez ce week-end, privilégiez la baignade au moment de la marée montante pour profiter d’un réchauffement supplémentaire de l’eau de mer : le soleil aura bien chauffé le sable, ce qui augmentera de plusieurs degrés la température de la mer lorsqu’elle remontera sur la plage. Ainsi, à Biarritz, ou même à Deauville, l’eau de la marée montante pourra atteindre les 12° à 15°C, ce qui est déjà moins glacial.


Pourquoi l’eau reste-t-elle froide alors que les températures de l’air sont douces ?


Il est normal que les températures de la mer soient au plus bas en fin d’hiver, car le refroidissement de l’eau est beaucoup plus lent que celui des terres en raison d’une forte inertie. D’autre part, les conditions de grand froid qui ont régné pendant de longues semaines sur la mer du Nord et l’Atlantique nord ont refroidi plus que d’habitude de grandes surfaces océaniques, à tel point que le climat européen en a été affecté. On l’a vu avec la neige et le froid exceptionnel de cet hiver. Tout le bassin atlantique a connu une baisse significative de la température, même dans le golfe de Gascogne où le temps était pourtant parfois très doux. Les vents d’est sont aussi responsables du refroidissement de l’eau par phénomène d’upwelling : ces vents qui soufflent de la terre ont refoulé les eaux plus tièdes vers le grand large, provoquant la remontée d’eau froide du fond. Ce phénomène a aussi affecté la Méditerranée depuis l’automne, alors que l’été dernier, les eaux de la Grande Bleue battaient des records de chaleur.


A partir de quand l'eau va-t-elle se réchauffer et devenir agréable ?


La réponse est sans appel : malgré le coup de chaud provisoire de ce week-end, la température de la mer ne va pas se réchauffer de sitôt. Au contraire, le contraste thermique sera encore plus saisissant entre la douceur ambiante et la froideur de la mer. Il faudra attendre la fin du mois pour rejoindre progressivement des températures de saison, c’est-à-dire encore fraîches, grâce au redoux général, au retour du soleil et des vents d’ouest qui ramèneront les eaux plus tièdes du large atlantique. En revanche, d’ici à ce que la mer redevienne réellement agréable pour la baignade (à partir de 18°C sur les trois bassins), il faudra attendre la fin mai pour la Méditerranée, la mi-juin pour l’Atlantique et le début juillet pour la Manche et la mer du Nord.

 

 

LIRE AUSSI:

Un bracelet anti-requins pour les surfeurs et baigneurs

Arctique : la banquise atteint sa surface maximale


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction