Tara s'engage pour la Haute-Mer

Lundi 22 avril 2013 à 09h47

Romain Troublé, secrétaire général de Tara Expéditions, porte à bout de bras l’appel pour la Haute-Mer, lancé au Conseil économique, social et environnemental (CESE). Il mise sur une mobilisation mondiale.


Romain Troublé devant l'appel pour la Haute-Mer. crédits photo: Haude-Marie Thomas

Figaro Nautisme : Pourquoi avoir lancé cet appel pour la Haute-Mer ?


Romain Troublé : Nous avons rédigé cet appel pour concrétiser le travail réalisé pendant la conférence au CESE, pour le faire vivre dans le temps et pas seulement dans un rapport qui ne serait lu par personne. Nous avons essayé de faire un appel grand public, facile à comprendre, à appréhender et à diffuser (www.lahautemer.org). Il nous faudrait 1 million de signatures avant septembre 2013. Ce serait fantastique et, si on pense au niveau mondial, c’est possible.
 

Y avait-il urgence à le lancer maintenant ?
 

Disons qu’il y a une fenêtre d’opportunité en négociations internationales. Au niveau des Nations Unies, une décision doit être prise, d’ici septembre 2014, sur la gouvernance de la haute-mer. Nous avons donc 18 mois devant nous et c’est maintenant qu’il faut se mobiliser. Il faut en parler à nos amis, nos collègues, notre famille, pour pouvoir dire aux politiques : occupez-vous de cette question de façon légitime et avec beaucoup d’équité. Souvent on nous demande : qu’est-ce que je peux faire pour aider ? Et bien là il suffit de signer l’appel.

 

LIRE AUSSI :
 

Le point de vue de Jean-Michel Cousteau : « Il faut intégrer le public dans la découverte des océans »
Le point de vue de Elie Jarmache, du Secrétariat général de la mer : « L’urgence a plus de poids après Rio + 20 »


Avec Tara, vous profitez de vos escales pour rencontrer des politiques. A quoi servent ces rencontres ?
 

La haute-mer c’est un sujet loin des yeux loin du cœur et pourtant c’est une question vitale ; Avec Tara, nous ne sommes pas dans du lobbying, nous sommes plutôt là pour donner à comprendre. C’est un univers que la plupart des politiques ne connaissent pas, très loin des préoccupations actuelles des Français et donc très loin de leurs propres préoccupations. Nous trouvons intéressant de leur mettre des petites graines dans la tête pour qu’ils les prennent en compte lors de futurs décisions. Nous leur présenteront les trous dans les connaissances actuelles sur la Haute-Mer. Il faut qu’on investisse dans la recherche pour comprendre ce qui se passe et mieux préparer les impacts de demain. Il faut aussi éduquer les enfants. C’est ce que nous leur disons. Et quand on arrive à avoir un homme politique en face de nous pendant quelques minutes, pour nous écouter, c’est vraiment une chance énorme qu’il faut saisir.


Qu’est-ce qui vous donne de l’espoir ?
 

Je pense que l’océan a le pouvoir de mobiliser. On pense tout au large et cela nous fait rêver. Il n’y a qu’à voir toute la production artistique ou philosophique sur la mer.

 

Liste initiale des signataires de l’appel de Paris pour la Haute-Mer :
 

Prince Albert II de Monaco, Patrick Poivre d'Arvor, Yann Arthus Bertrand, Hubert Reeves, Luc Jacquet, Agnès b., Jean Jouzel, Nicolas Hulot, Jean-Paul Delevoye, président du CESE, Catherine Chabaud, Patricia Ricard, Isabelle Autissier, Erik Orsenna, Jasmine et Philippe Starck, Natacha Régnier, Romain Troublé, Etienne Bourgois, Tara Expéditions, Maud Fontenoy, Maud Fontenoy Fondation, Jacques Rougerie, Serge Orru, Anne Hidalgo, Eric Karsenti, Françoise Gaill, Jean-Louis Etienne, Lady Pippa Blake, Sylvia A.Earle, Jérôme Bignon, Jacques Beall, Secrétaire général de SurfRider Foundation, Francis Vallat, président du Cluster Maritime Français, Raymond Vidil, président Armateurs de France, Philippe Vallette, directeur de Nausicaa, Yves Lagane, Président de la Société Nationale des Sauveteurs en mer.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction