Beau plateau pour la semaine olympique de Hyères

Lundi 22 avril 2013 à 11h04

La semaine olympique de Hyères – la Sailing World Cup – accueille ce lundi 800 concurrents, un beau score en année post-olympique. La compétition a débuté ce lundi à 11 heures sous des conditions météo assez calmes. Cela se corsera dès mercredi sur le plan d’eau hyérois.


crédits photo: Benedicte Philippe / ISAF Sailing World Cup Hyères 2013

15 médaillés olympiques


Les médaillés de Londres sont au rendez-vous cette semaine sur le plan d’eau hyérois. Le plus grand champion de la flotte est sans conteste Robert Scheidt, le Brésilien aux cinq médailles olympiques : deux en or, deux en argent et une en bronze. Après deux olympiades en Star, le marin a choisi de se préparer en Laser pour Rio 2016. Un grand retour qui s’annonce âprement disputé avec la concurrence d’un autre champion, le Chypriote Pavlo Kontides, médaille d’argent à Londres.

Très beau plateau également du côté des filles puisque la flotte accueillera la médaillée d’or Lijia Xu, élue marin de l’année 2012 par la Fédération internationale de voile (ISAF). Elle sera opposée à sa dauphine des JO de Londres, la néerlandaise Marit Bouwlester. En Finn, Jonathan Lobert, seul médaillé de la voile française à Londres avec une breloque en bronze, devrait assurer le spectacle cette semaine. Lors des JO, le sportif avait réussi la performance de battre la légende Ben Ainslie en régate finale. La France présente un deuxième médaillé, Julien Bontemps, médaillé d’argent à Pékin. Le véliplanchiste affrontera cette semaine le champion polonais Piotr Miarczynski, revenu des JO 2012 avec une breloque d’argent.
 

Du spectacle en nacra 17
 

Sur le seul support imposé mixte de la Fédération internationale de voile (ISAF), il faudra suivre les deux médaillés de bronze de la précédente étape olympique à Palma, Moana Vaireaux et Manon Audinet. Ils ont ramené la seule médaille française de cette compétition. « Je suis content car je n’avais pas eu jusqu’à maintenant l’occasion de faire mes preuves sur le circuit olympique », a affirmé Moana Vaireaux à l’arrivée. Juste derrière eux à Palma, c’est un autre équipage français qui s’était classé en quatrième position : Billy Besson et Marie Riou.

 

LIRE AUSSI: Du bronze pour un équipage français à Palma

 

Les yeux des spectateurs devraient également suivre très attentivement un équipage hautement médiatique composé d'un bizuth hors norme, le vainqueur de la dernière Volvo Ocean Race, Franck Cammas. Il est accompagné de la vice-championne du monde de laser, Sophie de Turckheim. « Nous sommes là pour apprendre à naviguer ensemble, à découvrir le Nacra 17, a commenté le marin. On va aussi découvrir nos concurrents. J'en connais certains comme Iker Martinez qui a récemment participé au Trophée Princess Sophia en Espagne. Quand je vois son résultat (18e) alors qu'il connaît super bien l'olympisme pour avoir déjà été médaillé d'or en Forty Niner, ça donne une idée du niveau général ». La navigatrice Sophie de Turckheim devra composer avec une blessure au dos liée à un violent planté, il y a deux semaines. « J'espère qu'il n'y aura pas trop de vent car elle souffre encore du dos, a souhaité Franck Cammas. Mais bon, elle est super motivée et elle n'est pas du genre à se plaindre ».
 

Des filles en haut de l’affiche


En 470, c’est le retour du duo Camille Lecointre et Mathilde Géron, vice-championnes du monde 2012, bien décidées à en découdre après des JO décevants. Elles arrivent toutefois à Hyères en relativisant l’enjeu : « Pour nous, l’objectif est d’être prêtes pour le mondial. Il se passera en France, à La Rochelle, et ce sera pour les 50 ans du 470. »

 

LIRE AUSSI: Inoxydable 470


Enfin, il faudra également suivre les équipages du spectaculaire 49er FX. Petit frère du 49er, ce support accueille des équipages uniquement féminins dont Hélène de France, venue du 470, et la jeune barreuse guadeloupéenne Lili Sébési qui n’a pas caché la pression liée à la découverte du support. « Aujourd’hui, on a un petit cran de retard en technique mais ça va se caler au fur et à mesure, a-t-elle précisé. Certaines nations ont de l’avance comme le Danemark ou la Nouvelle Zélande. J’ai souvent suivi la Semaine olympique sur internet, pour connaitre les résultats des copains mais c’est sympa de franchir le cap et d’y être. »

 

LIRE AUSSI:

Du bronze pour un équipage français à Palma

La petite Coupe de l'America attire Cammas et Desjoyeaux

La bataille du windsurf et du kitesurf au Mondial du Vent

 


 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction