Avec le Printemps du Crouesty, les nouveautés prennent la mer

Lundi 22 avril 2013 à 17h55

Les organisateurs du salon d’occasion Mille Sabords sont de retour pour le Printemps du Crouesty. Pendant quatre jours, du 25 au 28 avril, les plaisanciers pourront découvrir plus de 100 bateaux à voile et à moteur. Une quarantaine de modèles sont disponibles à l’essai.


crédits photo: V.Perrodo

Les organisateurs veulent se différencier des salons nautiques avec une démarche plus décontractée. « Les salons classiques sont des grands salons de business dans lesquels on a tendance à oublier les attentes du client, explique Stéphane Guillot, président du Printemps du Crouesty et responsable commercial de Massif marine. Les plaisanciers qui partent en mer à la journée et ceux qui préparent un tour du monde n’ont pas les mêmes besoins. Le plus simple pour le montrer, c’est de partir avec eux faire un tour en mer. » Sur le port du Crouesty, les plaisanciers auront accès à une multitude d’informations : comment tirer le meilleur profit de son moteur ? Quels outils technologiques utiliser ? « Après, si derrière il y a une opportunité de vente, nous ferons tout pour conclure, ajoute Stéphane Guillot. L’économie ne va pas fort mais les Français sont des champions de l’épargne et nous pensons qu’il manque juste un déclic pour se faire plaisir. » Les organisateurs du Printemps du Crouesty sont donc bien décidés à présenter un festival chaleureux, musical et même fleuri. « Nous avons même prévu les palmiers pour l’aspect croisette, ajoute Stéphane Guillot. En espérant que le soleil soit au rendez-vous … Mais ça, on ne le maîtrise pas ! »
 

Une quarantaine de modèles à l’essai


Alors que les écrans géants diffuseront en boucle des essais filmés, les plaisanciers pourront choisir d’embarquer eux-mêmes sur le modèle de leur choix. Bénéteau propose ainsi 27 modèles à l’essai. Côté nouveautés, Jeanneau proposera son voilier Sun Odyssey 469 et deux nouveautés moteur : Merry Fisher 855 marlin et Cap Camarat 6.5 CC. Le constructeur de voiliers Bavaria proposera ses 33 et 36 Cruiser tandis que côté moteur, Pacific Craft présentera son 650 Sun Cruiser et Sealine sont F450. « Il faut compter une petite heure pour l’essai d’un bateau à moteur et une heure et demi à deux heures pour celui d’un voilier, précise Stéphane Guillot. Les plaisanciers pourront donc être regroupés pour les essais de moteur, d’autant que nous serons liés aux gros coefficients de marée. » Les essais sont gérés par chaque constructeur.

 

LIRE AUSSI:

Cap Camarat: classique avant tout

Comment éviter les conflits sur un bateau ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction