La force de persuasion des défenseurs des coraux

Mardi 7 mai 2013 à 16h00

Gardiens de coraux, épisode 2 - L’association Coral Guardian a commencé son action avec un principe de financement simple : proposer au public d’adopter un plant de corail. Petit à petit, des partenaires plus conséquents se sont accrochés au wagon.


crédits photo: Coral Guardian

En Indonésie, Martin Colognoli et Guillaume Holzer ont lancé une action de protection et de réhabilitation des récifs de coraux, en collaboration avec Wayan Patut qui se bat depuis dix ans pour reconvertir les pêcheurs et décourager l’utilisation de la dynamite et du mercure.


LIRE AUSSI: En Indonésie, ils jardinent les récifs coralliens

 

Pour éviter tout malentendu financier avec les acteurs locaux, les deux Français mènent leur action sous le régime de la loi 1901. L’association est née en janvier 2012 avec, pour lancer la levée de fonds, un système d’adoption destiné aux particuliers à raison de 30 euros le plant de corail. L’argumentaire de Coral Guardian est simple : si vous adoptez un corail - que l’équipe plantera sur la zone de réhabilitation protégée de Serangan, dans le sud de Bali - vous réduisez votre empreinte carbone, car le corail absorbe le CO2, et vous contribuez directement à la protection d’un environnement en danger de disparition. Il s’agit d’un corail d’élevage qui est produit à partir d’un fragment sauvage qui permet jusqu’à 200 à 300 boutures. « Le corail est fixé entre deux clous et tenu à un socle grâce à un collier de plastique, explique Martin Colognoli. Au bout de deux mois, les plants sont suffisamment installés pour se passer de ces appuis. » Chaque adoptant reçoit ensuite un certificat d’adoption du corail, auquel il aura donné un prénom, ainsi qu’une photo et la localisation GPS du corail. « Nous avons réuni 250 adoptants lors de notre premier projet, observe Guillaume Holzer. Et aujourd’hui nous en sommes à près de 500. » Coral Guardian a également offert des plants à des personnalités comme l’apnéiste Guillaume Nery. Pour compléter le budget de leur première initiative – 20.000 euros pour la plantation de 800 coraux – les deux jeunes passionnés ont ajouté leurs propres deniers, à hauteur de 17.000 euros. « A ce budget, s’ajoute les contributions bénévoles en heure de travail », précise Guillaume Holzer. Ce dernier, formé au marketing et à la communication, propose également aux entreprises d’adopter un récif. « Nous en avons de différentes tailles, à partir d’une trentaine de boutures », précise-t-il. Les entreprises sont de plus en plus sensibles aux arguments de responsabilité sociétale. Les dons à des organismes à but non lucratif, comme Coral Guardian, offrent également une solution de défiscalisation à hauteur de 66% des dons.


Le meilleur moyen d’avancer, c’est de montrer l’exemple


Lors de leurs actions de levée de fonds, Martin Colognoli et Guillaume Holzer assurent ne jamais avoir cédé au découragement. « Parler des récifs coralliens à des entrepreneurs installés dans une ville européenne c’est bien sûr compliqué car il faut identifier le lien qu'ils ont avec les récifs, concède Guillaume Holzer. C’est déjà difficile de convaincre nos amis ! Mais nous pensons que le meilleur moyen, c’est de montrer l’exemple : les gens sont plus faciles à convaincre quand ils admirent notre énergie et notre motivation. Nous savons que si nous attendons, il ne se passera rien car il est plus que difficile de convaincre un sponsor pour un projet qui n’existe pas encore. Aujourd’hui, nos actions de réhabilitation sont passées du projet aux faits. » Désormais, Coral Guardian est soutenue par cinq sponsors qui offrent une aide financière et des dons de matériel. « Nous allons maintenant essayer de dégager un budget pour recruter », annonce Guillaume Holzer, entre deux rendez-vous. Pour leur prochaine mission, les deux membres fondateurs de Coral Guardian préparent une collaboration avec Gili Eco Trust, une association qui replante également des coraux à deux heures en bateau de Serangan.

 

Voir ci-dessous : rencontreavec Maxime, biologiste pour Coral Guardian

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction