Planet Solar renonce à l'Islande

Jeudi 4 juillet 2013 à 15h53

Le bateau à propulsion solaire Planet Solar quitte Boston ce jeudi. Cependant, il ne remontera pas en Islande par crainte d’un manque d’ensoleillement et concentrera ses relevés scientifiques au large de l’Amérique du Nord.


crédits photo: Anthony Collins

« Bien que les journées soient encore longues autour de l’Islande à la mi-août, l’angle bas du soleil par rapport aux panneaux photovoltaïques du bateau compromettrait une captation optimale du rayonnement solaire », a expliqué le capitaine du navire, Gérard d’Aboville avant d’ajouter : « Ces conditions d’ensoleillement et les prévisions météo peu encourageantes pour le reste de l’été ne permettraient pas de garantir une date d’arrivée précise, ce qui pose un certain nombre de problèmes logistiques quant à la rotation des coéquipiers scientifiques. » Les conditions climatiques en Méditerranée ont déjà retardé sa sortie du chantier naval de La Ciotat au printemps dernier. Le Planet Solar concentrera donc ses relevés scientifiques pour l’expédition Deep Water entre Boston et Saint-John’s. Le Planet Solar explore les processus océaniques interagissant avec l’atmosphère en effectuant des mesures dans l’eau et dans l’air sur plus de 8000 kilomètres le long du Gulf Stream, ce courant régulateur du climat européen et nord-américain. Au large de l’Amérique du Nord, l’équipe scientifique souhaite se concentrer sur les vortex océaniques, des tourbillons qui véhiculent de grandes quantités d’énergie. «Ce nouvel itinéraire est une opportunité pour nos recherches, se réjouit le professeur Martin Beniston, directeur du comité scientifique de l’expédition. En effet, notre route suivra une série de zigzags qui entreront et sortiront du Gulf Stream, tout en interceptant plusieurs vortex océaniques. C’est dans ce secteur que l’on s’attend à trouver les résultats scientifiques les plus intéressants. » Les vortex influent sur les échanges thermiques avec l’atmosphère, ainsi que sur la croissance du phytoplancton lorsque le puissant courant quitte la côte Est des États-Unis.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction