Une résidence d’artistes dans la maison-phare de Tévennec

Dimanche 7 juillet 2013 à 13h28

Mots clés : ,

Située à l’orée du raz de Sein, la maison-phare de l’îlot de Tévennec a été rapidement désertée par ses gardiens. Elle pourrait retrouver une nouvelle vie grâce à l’implantation d’une résidence d’artistes.


Le phare de Tévennec bientôt transformé en résidence d'artistes. Crédit photo : FRED TANNEAU / AFP

C’est un endroit aussi mythique que maudit. Balayé par les vagues, cerné par de puissants courants, l’îlot de Tévennec se situe dans un endroit stratégique, à l’entrée du raz de Sein. Dès 1860, l’administration décide d’y construire un phare et une maison d’habitation pour ses gardiens. Les travaux commencent en 1869 et le phare est allumé en 1875. Mais pas facile de trouver des candidats. Les lieux sont déserts, et l’accostage devient délicat, dès que la mer est formée. De nombreuses légendes circulent. Des cris lugubres résonnent, prêtés aux âmes des naufragés nombreux dans ces parages à la sinistre réputation. Les gardiens deviendraient rapidement fous… De fait, ils demandent tous leur mutation après quelques mois passés dans l’isolement. L’administration autorise alors les gardiens à s’installer avec leurs épouses et quelques couples se succèdent sur l’îlot. Le record est détenu par la famille Quéméré : ils tiennent cinq ans sur Tévennec, avec un ravitaillement tous les 15 jours, lorsque la météo le permet. Ils ont quelques poules, une vache, amenée avec son fourrage, et un cochon. Mais après cette trêve, les démissions reprennent de plus belle.


Un lieu propice à la créativité


En 1910, le feu de Tévennec est automatisé. C’est le premier en France à fonctionner sans l’intervention d’un gardien. Cent ans plus tard, la Société Nationale pour le Patrimoine des Phares et Balises, association fondée en 2002, élabore le projet d’y installer une résidence d’artistes. Elle obtient de la part de l’Etat une convention d’occupation de la maison-phare de Tévennec. Le projet de restauration est soutenu par le Cluster Maritime Français qui l’a consacré lauréat de ses « Coups de cœur » 2012. Les lieux sont en effet magiques. La maison est ceinturée par une terrasse qui offre un magnifique point de vue sur le raz de Sein et la mer d’Iroise. « Les travaux ont d’ores et déjà commencé, nous avons trouvé des mécènes pour les financer », explique Marc Pointud, président de l’association. Reste à construire une cale d’abordage. Et à trouver des candidats, prêts à faire le grand saut dans un lieu très isolé, mais sans nul doute propice à la créativité.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction