Météo: Vers un mois d'août plus perturbé

Vendredi 12 juillet 2013 à 08h45

En dépit d’un hiver long et d’un printemps déçevant, ce début d’été 2013 surprend par l’installation d’une période de beau temps durable liée à l’extension de l’anticyclone des Açores vers les îles britanniques. Doit-on penser que l’été sera beau et chaud tout du long ? Selon Régis Crépet, météorologue pour Météoconsult / La Chaîne Météo, il faut rester prudent.


Crédits photo: Donatienne Guillaudeau

Cette première quinzaine de juillet aura été l’une des plus belles sur la France depuis plusieurs années, grâce à l’extension de l’anticyclone des Açores vers les îles britanniques. « Il est assez atypique de retrouver en juillet des hautes pressions situées sur l'Ecosse et la mer su Nord, explique le météorologue. C'est une situation que l'on observe généralement au printemps ». Cette anomalie pourrait s’expliquer par les eaux plus froides que la normale de la Manche et de la mer du Nord qui maintiennent un air stable sur ces zones. La présence d’un vent de nord-est a généré des chaleurs sans excès sur ces côtes septentrionales, tandis qu’au sud, il fait durablement très chaud.

 

Un peu de mouvement en deuxième quinzaine de juillet

 

Cette deuxième quinzaine de juillet devrait à nouveau être plus mouvementée avec le retour des orages et de quelques perturbations océaniques, surtout en dernière semaine, mais l’impression devrait rester estivale avec, au final, des températures qui s’annoncent d’ores et déjà supérieures aux moyennes de saison sur la France pour juillet.


Moins beau en août ?

 

Statistiquement, il semble peu probable qu’un tel beau temps perdure deux mois de suite. D’autre part, les modèles numériques saisonniers envisagent toujours le retour d’un temps plus frais et plus perturbé sur la France. Concrètement, cela devrait se traduire par un temps moins anticyclonique, sous l’influence des dépressions atlantiques qui devraient circuler plus près de notre pays, au niveau des îles britanniques. Les conséquences seraient alors un scénario météo assez classique, avec un temps plus venté en Manche et Mer du Nord (vents d’ouest ou de sud-ouest) et des températures plutôt de saison ; le beau semble plus garanti vers les côtes aquitaines ainsi qu’en Méditerranée, où quelques épisodes de Mistral sont possibles. Enfin, le retour des dépressions actives devrait se faire à partir de la mi-août.


Et l’arrière-saison ?

 

Le scénario initialement envisagé d’une belle arrière-saison n’est pas remis en cause : le mois de septembre pourrait renouer avec de belles périodes anticycloniques en Manche et en Atlantique, tandis qu’un temps chaud et orageux concernerait la Méditerranée. Cette tendance orageuse au sud-est de la France pourrait d’ailleurs s’intensifier en octobre.

 

LIRE AUSSI:

Le palmarès des plages les plus ensoleillées ce vendredi


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction