Autant de soleil à Saint-Brieuc qu’à Perpignan au mois de Juillet

Samedi 27 juillet 2013 à 08h02

Mots clés : ,

A quelques jours du mois d’août, il est l’heure de dresser un premier bilan météo de ce mois de juillet 2013 sur nos littoraux. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les juilletistes auront profité de très belles conditions météo : soleil, températures estivales et peu de jours de pluie sur nos plages.


En Manche : ensoleillement exceptionnel et temps très sec


Une fois n’est pas coutume, les côtes de la Manche s’en sortent très bien cette année. Après deux étés 2011 et 2012 très mitigés pour ne pas dire perturbés, ce mois de juillet 2013 est très ensoleillé. On comptabilise pas moins de 260 heures de soleil entre le 1er et le 25 juillet à Cherbourg soit un excédent de 68% par rapport à la normale (155 heures). Les côtes nord de la Bretagne ne sont pas en reste ; avec un excédent d’ensoleillement de 56% et 234 heures de soleil à Saint-Brieuc, le soleil y aura brillé autant qu’à Perpignan ! Les températures sont supérieures aux normales de saison, mais l’excédent reste limité sur les côtes exposées au vent de nord-est qui a soufflé régulièrement en première quinzaine. Ainsi à Cherbourg, l’excédent de températures n’est que de 0,4°C. Au Touquet, le vent de nord-est est un vent de terre, donc plus chaud ; l’excédent de températures atteint 1,8°C. Enfin le temps aura été particulièrement sec entre le 1er et le 25 juillet. Pas plus de 4 millimètres à Cherbourg, 7 mm à Saint-Brieuc et 10 mm au Touquet, ce qui correspond à un déficit pluviométrique de 75 à 90%. Le nombre de jours de pluie a varié entre 1 et 5 jours sur les côtes de la manche contre une dizaine de jours de pluie habituellement.


En Atlantique : beau temps très chaud ponctué de quelques averses


Les conditions météo se sont montrées très estivales en Atlantique. Après une courte période de chaleur modérée en début de mois, les températures ont vite grimpé avec des valeurs souvent proches des 30°C les après-midis et des pointes à 33/34°C sur la côte aquitaine. Au total l’excédent de températures est de l’ordre de 2 à 3°C, un peu moins sur la côte basque avec un excédent de 1,7°C à Biarritz. L’ensoleillement aura été généreux avec 238 heures de soleil à Biarritz (+41%), 248 heures à Lorient (+38%) et 271 heures à La Rochelle (+24%). Enfin, il n’aura pas beaucoup plu au cours du mois de juillet même si le déficit n’est pas aussi prononcé que pour les côtes de la Manche, avec quelques ondées orageuses très sporadiques. On a observé 5 jours avec précipitations à La Rochelle avec un cumul de pluie de 25 mm, soit un déficit de 29%. Le déficit pluviométrique est plus accusé sur la côte sud de la Bretagne (56% à Lorient) ou la côte Aquitaine (61% à Biarritz).


En Méditerranée : un juillet très classique


Les conditions météo se sont peu écartées des moyennes sur le littoral de la Méditerranée. Chaleur et sécheresse sont d’ailleurs l’une des caractéristiques du climat méditerranéen au mois de juillet. Si l’on excepte quelques rares ondées orageuses localisées, les précipitations auront été rares sur les côtes méditerranéennes. Aucune précipitation observée à Nice alors que les orages ont pourtant été fréquents et parfois forts dans l’arrière-pays et les montagnes du Mercantour. Même chose sur le littoral corse généralement épargné par les orages (1 mm de cumul de pluie seulement à Ajaccio). A noter que le littoral du Languedoc-Roussillon et de la Provence ont été touché par quelques ondées orageuses, qui n’ont jamais duré mais ont pu donner quelques millimètres (8 mm à Marseille, 27 mm au cap d’Agde). Les températures sont légèrement excédentaires ; les brises de mer fréquentes ont eu pour effet de limiter la hausse des températures alors que de très fortes chaleurs concernaient les arrière-pays. Ainsi l’excédent de températures n’est que de 0,5°C à Ajaccio, 0,6°C à Marseille et 1,1°C à Nice et Perpignan. Enfin l’ensoleillement est tout à fait conforme aux moyennes, sachant que l’ensoleillement est très généreux en juillet sur la côte méditerranéenne. On a observé entre le 1er et le 25 juillet un léger déficit d’ensoleillement à Perpignan (-3%) et Nice (-5%) qui ont subi quelques débordements nuageux liés aux orages présents dans les arrière-pays. On observe au contraire un léger excédent à Ajaccio (+4%) et Marseille (+5%) avec 298 heures de soleil pour ces deux villes côtières soit 12 heures de soleil par jour !



LIRE AUSSI :

Houle en Atlantique ce week-end : gare aux baïnes

Maillots anti-UV : une arme tendance contre les dangers du soleil


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction