Les orages, remèdes miracles anti-méduses ?

Vendredi 2 août 2013 à 05h43

Mots clés : , ,

Les plages du sud de la France, sur l'arc Atlantique comme en Méditerrannée, sont particulièrement bien pourvues en méduses cette année. Cependant, cette invasion a été largement réduite par les violents orages qui ont éclaté en fin de semaine dernière. Les orages de cette fin de semaine, en revanche, pourraient bien avoir l'effet contraire.


Crédits photo : Stefan Sauer DPA/AFP

Mal connues et actuellement étudiées par le programme scientifique Jelly Watch, les causes qui déterminent l’arrivée des méduses sur les plages sont nombreuses. La principale, de l’avis de Florianne Delpy, doctorante spécialisée en écologie des méduses à l’Institut Méditerranéen d’Océanologie, est le régime des vents : l’orientation des vents et les courants marins jouent un grand rôle en les rabattant, ou non, vers les côtes. Vendredi après-midi, quelques petits orages isolés vont se produire sur les côtes de la Manche, avant d’éclater en soirée sur le sud-ouest. Ces foyers orageux seront précédés d’un vent de terre (de sud-est) qui a la propriété de repousser les méduses vers le large. Les intempéries seront ensuite suivies d’un vent de mer, qui tournera au nord-ouest, pouvant ramener les bancs de méduses vers les côtes, juste avant l’un des week-ends les plus chargés en touristes de l’été.


Orages et pollution: un mélange apprécié des méduses


Autre facteur d’arrivée des méduses à prendre en compte, la pollution de l’eau. «La pollution attire effectivement davantage les méduses mais de manière indirecte, explique Floriane Delpy. Les méduses se nourrissent principalement de petits crustacés, qui eux, s’alimentent avec les algues générées par les substances polluantes comme les engrais agricoles.» La pollution procure donc plus de nourriture aux méduses et elles sont donc présentes en plus grand nombre dans les eaux les plus sales. Un paramètre parfois aussi lié aux orages: «un risque de ruissellement des eaux usagées de la ville est possible du côté d’Arcachon et de Biarritz en raison du caractère brutal des pluies orageuses attendues vendredi, précise Régis Crépet, météorologue pour Météo Consult-La Chaîne Météo. Il faudra finalement attendre l’arrivée dans l’eau des baigneurs samedi, après les orages, pour en savoir un peu plus sur le lien méconnu entre orages et méduses.
 

LIRE AUSSI :

Pour sauver les poissons, mangez des méduses


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction