Après un bel été, que nous réserve la météo pour cet automne?

Mercredi 11 septembre 2013 à 08h00

Mots clés : ,

Après un été ensoleillé et plutôt chaud sur tout l’hexagone qui s’est prolongé les premiers jours de septembre, les températures ont commencé à chuter le week-end dernier. A quoi peut-on s’attendre pour cet automne et le début de l’hiver ? Nous avons interrogé les prévisionnistes de Météo Consult - La Chaîne Météo pour connaître les prévisions pour les mois à venir.


Crédits photo : Mychele Daniau

Si l’été s’est prolongé tout début septembre, les températures ont commencé à chuter le week-end dernier. « Nous avons des conditions plus automnales sur toute la France depuis le week-end dernier, avec des températures en nette baisse et le retour des précipitations et des orages dans le Sud et dans l’Est, nous explique Cyrille Duchene, prévisionniste pour Météo Consult – La Chaîne Météo. Nous commençons à sentir l’arrivée de l’automne, accompagné d’un air plus frais qui nous arrive des îles britanniques et d’un temps plus instable ». Les modèles étudiés par Météo Consult envisagent un automne assez standard, tant au niveau des températures que des précipitations. Après les orages de septembre, on pourrait assister au retour de conditions plus anticycloniques plus sèches mais aussi plus fraiches en octobre. Pour la suite, avec une fiabilité limitée, on pourrait s’orienter vers un début d’hiver assez précoce en novembre, avec du froid et de la neige.

 

Temps sec et frais en octobre

 

En octobre, le temps devrait rester plutôt sec et parfois frais sur le continent, alors que de violents orages pourraient concerner la Corse et la Côte d’Azur. Compte-tenu de l’avancée dans la saison, il conviendra de surveiller l’occurrence probable d’épisodes méditerranéens. A noter que de belles journées fraiches et ensoleillées pourraient alterner avec quelques passages d'averses, plutôt sur le nord-est de notre pays.

 

De la neige en novembre ?

 

Une tendance plutôt froide et neigeuse semble se dégager sur la France en raison d’un conflit de masses d’air entre des vents de nord-est issus de Scandinavie et des flux de sud-ouest remontant de l’océan. Cette configuration, dont la fiabilité reste plus faible, pourrait apporter temporairement de la neige précoce jusqu’en plaine. La Méditerranée restera quant à elle sous la menace de violentes intempéries.

Pour le mois de décembre, les prévisionnistes de Météo Consult – La Chaîne Météo n’entrevoient pas d’anomalie particulière côté températures, mais un temps fortement dépressionnaire pourrait apporter des coups de vent et d’importantes précipitations.

 

Vers un hiver froid

 

Au vu des oscillations océaniques, du cycle climatique actuel et de l’épisode neutre dans l’océan Pacifique, il semble que nous nous dirigions vers un nouvel hiver froid sur l’Europe. Il faudra déterminer l’influence éventuelle du phénomène El Nino et surveiller l’évolution des anticyclones polaires au dessus de l’Arctique. En effet, l’étendue des glaces de l’Arctique a une influence sur le comportement de l’atmosphère en facilitant la formation des anticyclones polaires. Cet été, les glaces arctiques ont conservé une extension importante, que l'on n'avait pas revue depuis 1996, ce qui pourrait s’expliquer par une faiblesse du cycle solaire actuel. Ces glaces, en s'étendant à nouveau cet automne, pourraient influencer l'hiver européen.

 

 

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction