L'expédition Planet Solar Deep Water célèbre son succès à Paris

Mercredi 11 septembre 2013 à 12h30

Mots clés : , ,

Partie le 8 avril dernier de La Ciotat, l'expédition scientifique PlanetSolar DeepWater s’est achevée mardi à Paris, en présence notamment de son capitaine, Gérard d’Aboville, de Martin Beniston, climatologue et directeur de l’Institut des sciences et de l’environnement de l’UNIGE, ou encore de Charles Beer, Président du Conseil d’Etat de Genève.


Copyright : Philip Plisson

Depuis son départ de La Ciotat en avril dernier, PlanetSolar a parcouru plus de 20.000 kilomètres, dont 8.000 dans le sillage du Gulf Stream, et navigué 156 jours. Aujourd’hui, l’objectif de démontrer que le catamaran pouvait aller au delà de son rôle d’ambassadeur de l’énergie photovoltaïque a été atteint et ce malgré des conditions de navigation parfois difficiles. « Cette mission 2013 représentait pour moi un défi passionnant. En effet, il a fallu naviguer en suivant l’itinéraire en zigzag indiqué par les scientifiques et respecter l’agenda des escales, tout en tenant compte bien sûr des spécificités d’un navire solaire. Nous sommes extrêmement heureux d’atteindre Paris et par la même occasion de démontrer que le MS Tûranor PlanetSolar, au-delà d'un tour du monde, a devant lui un avenir solaire très prometteur », a déclaré Gérard d’Aboville, capitaine du navire. Au total, 12 escales étaient au programme. Des escales qui ont permis à l’équipage de sensibiliser le grand public aux enjeux climatiques, tout en faisant la promotion de l’énergie solaire.

 

Tout au long de l’expédition PlanetSolar DeepWater, une équipe interdisciplinaire de chercheurs, en collaboration avec l’Université de Genève (UNIGE), a utilisé les caractéristiques exclusives du bateau afin de mener une campagne de mesures inédites le long du Gulf Stream, principal régulateur du climat européen et nord-américain. Les données récoltées sont en cours d’analyse à l’UNIGE, qui en tire déjà un premier bilan positif. « PlanetSolar DeepWater a permis de tester, dans des conditions réelles, plusieurs instruments scientifiques, dont certains sont des prototypes développés par l’UNIGE. De nombreuses données à la fois physiques, chimiques et biologiques sont désormais entre les mains de l’institution et vont faire l’objet d’une analyse poussée. Bien que l’étude des informations récoltées n’ait pas encore débuté, des tendances intéressantes se dessinent à propos, notamment, de la production d’aérosols par les embruns marins », a souligné Martin Beniston, climatologue et directeur de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UNIGE. Le succès de cette campagne de mesures a ouvert la porte à de nombreux projets qui solliciteraient le navire solaire : campagnes scientifiques avec l’UNIGE, programmes didactiques en faveur des énergies renouvelables, ramassage de déchets plastiques flottants.

 

PlanetSolar en escale à Paris

 

Le MS Tûranor PlanetSolar est actuellement amarré au quai André Citroën à Paris et ce jusqu’au 15 septembre prochain. Une présence saluée par Philippe Goujon, le maire du 15e arrondissement de Paris. « C’est un immense honneur d’accueillir le MS Tûranor PlanetSolar dans le 15e, l’arrondissement maritime de Paris, au terme d’une aventure humaine et scientifique de cinq mois. Nous sommes fiers que cette expédition se termine sur la Seine, l’un des plus importants monuments du territoire parisien, et dans notre arrondissement, où la venue de PlanetSolar symbolise l’excellence à laquelle nous aspirons en termes d’innovation et de recherche ». Plusieurs évènements célébrant la fin de la campagne 2013 pontueront la semaine, tels que le SolarSoundSystem, des soirées à vocation philanthropique ou encore des visites du navire par les écoliers. Une exposition ouverte au public dédiée à l’expédition scientifique sera ouverte au public le jeudi 12 septembre de 14h à 17h.

 

LIRE AUSSI : 

PlanetSolar part à la poursuite du Gulf Stream

L'expédition "PlanetSolar DeepWater de retour en Europe"

PlanetSolar en escale au Canada


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction