La surpêche de requins menace les coraux

Jeudi 19 septembre 2013 à 14h58

Mots clés :

Pendant dix ans, une équipe de biologistes marins a étudié le rôle des requins sur les coraux australiens. Ils publient aujourd'hui des observations précises sur l'influence des grands prédateurs. 


crédits photo: AFP

Pendant dix ans, les biologistes auteurs de l'étude se sont focalisés sur les récifs de Scott et les atolls de Rowley, à 300 kilomètres de la côte nord-est de l'Australie. "Lorsque le nombre des requins est réduit, nous voyons un changement fondamental dans la structure de la chaîne alimentaire sur les récifs", assure Mark Meekan, qui dirige les recherches à l'institut océanographique australien. "Nous observons une augmentation du nombre de prédateurs intermédiaires comme le vivaneau et une réduction du nombre d'herbivores comme le poisson-perroquet", dit-il. Or ce dernier est très important car il se nourrit notamment d'une algue envahissante qui empêche le corail malade de récupérer. Le requin joue donc un rôle clé dans la chaîne alimentaire des récifs coralliens et sa surpêche contribue à affaiblir un écosystème déjà menacé par le réchauffement climatique et les événements météorologiques extrêmes. 

 

LIRE AUSSI: L'Australie reconnaît la dégradation de la grande barrière de corail

 

En juillet, Canberra a rétrogradé le niveau de santé de la Grande Barrière de modéré à médiocre: les cyclones et les inondations qui altèrent la qualité de l'eau de mer ont contribué à hauteur de 15% depuis 2009, à la dégradation des coraux. L'étude a donc comparé l'impact des cyclones et du blanchiment du corail dans les réserves marines des Rowley, où la pêche est interdite, avec l'impact qu'ils ont sur les récifs de Scott, où les pêcheurs indonésiens peuvent capturer le requin. " Comme nous connaissons la plupart des causes du réchauffement climatique, nous pouvons peut-être faire quelque chose" avance le responsable scientifique. Mais l'action à mener pour la sauvegarde des requins de récif est encore plus délicate. "Même des sanctuaires limités pour les requins contribueraient à maintenir un équilibre fragile en permettant la survie d'espèces mangeuses d'algues", propose Mark Meekan.


LIRE AUSSI:

La seule maternité française des récifs coralliens

En Indonésie, ils jardinent les récifs

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction