Derniers jours d'escale à Paris pour Le Titanic

Dimanche 22 septembre 2013 à 13h00

Plus de 200.000 visiteurs ont profité cet été de l'exposition sur le Titanic, porte de Versailles. Les organisateurs ont donc décidé de prolonger l'événement jusqu'au 29 septembre avec deux nocturnes jusqu'à 22 heures pour les deux derniers samedis.


L'exposition ambitieuse, avec ses nombreuses reconstitutions grandeur nature, a déjà été visitée par plus de 25 millions de personnes à travers le monde et l'escale française n'a pas démenti cet engouement.Tout est fait pour embarquer le visiteur sur le mythique paquebot de la White Star Line, du luxe des premières classes à la détresse du naufrage. Un iceberg a même été installé pour avoir une idée de la température qu’ont pu ressentir les passagers. L'initiateur de l'exposition, Paul-Henri Nargeolet, directeur des recherches sous-marines de la société RMS Titanic, a embarqué dans l’aventure Titanic en 1985, lors de la découverte de l’épave. Il a participé depuis à six expéditions pour environ 600 heures de plongée.

 

Une exposition habitée

 

« Avec le Titanic, quand on tire une ficelle, on découvre toujours des histoires extraordinaires, souligne-t-il. Comme cette montre gravée d’initiales dont nous avons pu identifier le propriétaire, disparu dans le naufrage, puis retrouver sa famille. Sa fille, Edith Haisman, se souvenait très bien de cet objet car il était lié à la dernière image de son père: elle s’éloignait dans le canot de survie, lui était sur le pont et il consultait sa montre. » RMS Titanic a donc prêté cet objet à la rescapée, âgée d’une quinzaine d’années au moment du drame, jusqu’à son décès. C’est une mesure exceptionnelle car les propriétaires qui se déclarent doivent participer aux frais de sauvetage – ce qui est forcément très dissuasif pour le Titanic – et parce qu’une collection ne doit pas être dispersée. « Il y a aussi des découvertes saisissantes parce que mystérieuses, comme ce chapeau melon posé sur le sédiment. Comment a-t-il pu rester là malgré les années et la puissance des courants ? L’épave est située sur le parcours du puissant Gulf Stream. » Les plongées ont également permis de retrouver des objets étonnamment bien conservés comme des lettres ou des partitions de musique, protégées dans des sacoches en cuir à l’effet hydrofuge, un sac plein de bijoux, pièces d’or et billets de banque, et un mégaphone attribué au commandant.


Pour accompagner les visiteurs tout au long de la visite, des passagers racontent leur histoire, par la voix de comédiens, avec une version pour les adultes et une autre pour les enfants. « On ne peut pas tout raconter, bien sûr, mais nous partons du principe qu’il faut mieux raconter moins d’histoires mais bien les expliquer », assure Paul-Henri Nargeolet. Le directeur des recherches sous-marines a bien connu l’un des rescapés français dont l’histoire est racontée au sein d’un focus sur les 49 français qui se trouvaient à bord du bateau. Ce passager, Michel Navratil, avait deux ans au moment de son embarquement sur le Titanic, en compagnie de son grand frère de quatre ans et de leur père. Comme les deux enfants sont arrivés seuls aux Etats-Unis sans pouvoir en dire plus sur leur identité que leurs surnoms – Momo et Lulu - ils ont été surnommés les « orphelins de l’abîme ». C’est finalement par voie de presse que leur mère les a retrouvés : ils avaient été enlevés par leur père au cours d’une séparation difficile, emmenés de Nice à Cherbourg, et embarqués sous un faux nom sur le Titanic. Jusqu'au 29 septembre, 280 objets, et autant d'histoires, sont exposés à Paris.

 

LIRE AUSSI :

Le Titanic va renaître en Chine et reprendre la mer

L’épave mystérieuse

La mélodie qui a apaisé les enfants du Titanic

 

PARIS EXPO – PORTE DE VERSAILLES - PAVILLON 8. Ouvert tous les jours jusqu'au 29 septembre 2013 (de 10h00 à 19h00 et jusqu'à 22 heures le samedi). Prix d'entrée : 12,90 à 15,90 euros (l'audioguide est compris dans le prix du billet).


 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction