Nouveau pic de chaleur pour tromper l'automne

Jeudi 17 octobre 2013 à 12h17

Mots clés : , , ,

Le Sud connaît des températures quasi-estivales avec jusqu’à 30°C sous un flux de sud très actif. Douceur aussi au Nord avec près de 20°C jusque samedi, journée la plus chaude pour Paris.


Biarritz décroche la palme de la douceur. Crédits photo: AFP

Après quelques frissons le week-end dernier en raison d’une brève incursion arctique, le flux s’oriente franchement au secteur sud en remontant de l’air chaud venu d’Afrique du nord. Les températures approcheront ce vendredi les 30°C à Biarritz, grâce à un petit effet de foehn sur la barrière pyrénéenne. C’est donc un pic de chaleur remarquable pour cette seconde décade d'octobre. De manière globale, ce système apporte un temps calme et doux sur l’ensemble du pays. Les maximales culmineront à 20-21°C du nord-Bretagne à la Manche, 22 à 25°C sur le nord-Gascogne, et 27 à 30°C des îles charentaises à l’Aquitaine.

Mais il reste un bémol sur le golfe du Lion avec des entrées maritimes dès vendredi matin. Elles auront tendance à devenir plus compactes au fil des heures, avec des nuages bas et quelques gouttes à proximité des Cévennes. Le rendu sera également variable de la région Paca à la Corse.

 

Comment expliquer cette grande douceur ?
 

Nous sommes pris en sandwich entre un flux dépressionnaire sur l’Atlantique et une cellule anticyclonique qui se décale progressivement vers l’Europe Centrale. « Nous sommes dans une situation de blocage car le flux dépressionnaire mouline sur l’Atlantique et n’arrive pas à bousculer l’anticyclone. Il est donc possible de profiter des dix prochains jours sans retour du froid », envisage Cyrille Duchesne, prévisionniste pour Météoconsult / La Chaîne météo.

 

Quels sont les records pour la seconde décade d’octobre ?


Nous passons donc au-dessus des normales de saison, à quelques degrés des records. A Biarritz par exemple, il a fait 30,6°C le 23 octobre 1985, mais le record quotidien pour un 18 octobre n’est que de 27,6°C en 1997. Il devrait donc être assez nettement battu si les brises ne se lèvent pas. Pour Biscarrosse, la valeur de 28,5°C le 22 octobre 1989 sera aussi approchée. Le dernier record pour Rennes date du mois d'octobre 1945 avec 27.8°C et de 1989 pour Strasbourg avec 24.3°C. Il faut remonter au 18 octobre 1954 pour relever un 26°C à Paris.

 

Quelles sont les conséquences de cette douceur tardive ?
 

L’embellie sera souvent perturbée par un ciel voilé. En effet, la première conséquence de la hausse des pressions par le sud est d’emprisonner de l’humidité dans les basses couches et de favoriser ainsi le développement de brouillards et de nuages bas au lever du jour. En raison de la clarté nocturne, les températures restent également fraiches en matinée. Enfin, compagnons habituels des pics de chaleur, les orages devraient faire leur retour à partir de samedi.

 

LIRE AUSSI:

Littoral: A quoi ressemblera notre hiver 2013/2014 ?


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction