Littoral : un début d'automne surprenant

Samedi 2 novembre 2013 à 16h05

Mots clés : ,

Si le mois d’octobre 2013 aura été caractérisé par une grande douceur, il n’en aura pas moins été agité et instable avec le passage de nombreuses perturbations s’accompagnant parfois de vent fort.


Crédit photo : André Durand / AFP

En Manche : vent fort et passages pluvieux actifs

Si la douceur des températures a pu inciter à la promenade, il a fallu jongler entre les gouttes d’eau pour pouvoir en profiter. La pluie s’est invitée plus d’un jour sur deux et les précipitations ont été très abondantes sur les plages de la Normandie, du Nord et de la Picardie avec des épisodes pluvieux remarquables. On retiendra celui des 13 et 14 octobre où l’on a recueilli 58 millimètres à Dieppe et jusqu’à 76 millimètres au Touquet ce qui correspond à un mois de pluie. En fin de mois, des perturbations actives ont circulé du 26 au 29; on a relevé à nouveau d’importants cumuls de pluie avec 46 mm à Cherbourg et 54 mm au Touquet. L’ensoleillement est largement déficitaire, excepté sur les côtes nord de la Bretagne où le soleil s’est montré plus facilement. On ne comptabilise que 64 heures de soleil dans le mois au Touquet alors qu’il y brille pendant 127 heures à Saint-Brieuc ! Enfin la tempête Christian, première tempête de l’automne, a provoqué de violentes rafales de vent le 28 avec 100 km/h à Deauville et Dieppe, 114 km/h à Dunkerque, 115 km/h à Cherbourg, 126 km/h à Boulogne-sur-Mer, 130 km/h à Port-en-Bessin et jusqu’à 147km/h au cap Gris-Nez.


En Atlantique : encore l’été sur la côte aquitaine


L’été aura joué les prolongations sur la côte aquitaine. On a observé pas moins de 10 journées où les températures ont dépassé les 25°C à Saint-Jean-de-Luz et Biarritz et pas moins de 2 journées où la barre des 30°C a été franchie. Deux épisodes de chaleur remarquables ont été observés, du 1er au 3 octobre ainsi que du 16 au 24. Sur la partie nord du golfe de Gascogne, les températures n’ont pas atteint de tels sommets mais elles sont restées durablement élevées. Les nuits ont été particulièrement douces ; sur le littoral charentais et vendéen, les températures ne sont pas descendues sous la barre des 15°C un jour sur deux ! A noter tout de même l’exception de la nuit du 13 octobre particulièrement fraîche avec 0,7°C à Saint-Nazaire et 1,8°C à Lorient. Les précipitations ont été moins abondantes qu’en Manche avec des valeurs généralement proches des normales de saison. L’ensoleillement présente un déficit de l’ordre de 10% par rapport à la normale. Enfin, de violentes rafales de vent ont été enregistrées sur le nord du golfe de Gascogne au passage de la tempête Christian le 28. On a relevé 104 km/h à Lorient, 107 km/h sur l’île d’Oléron, 113 km/h à Belle-Ile, 115 km/h sur l’île de Groix et 122 km/h à la pointe du Raz.


En Méditerranée : un mois assez sec mais souvent nuageux et venté


La Méditerranée aura été relativement épargnée par les perturbations. Les épisodes pluvieux les plus actifs ont concerné les arrière-pays sans toucher le littoral. On retiendra tout de même l’épisode pluvio-orageux actif du 3 et 4 octobre qui a donné d’importants cumuls de pluie sur les côtes du Languedoc et de Provence. Sète a été particulièrement touchée avec des pluies diluviennes à l’origine d’inondations ; il est tombé pas moins de 89 mm en l’espace de 2 heures, ce qui équivaut à un mois de précipitations et constitue un record pour la station. Sur l’ensemble du mois, les températures sont excédentaires de 2°C sur l’ouest de la Provence et l’ouest de la Corse, de 1 à 1,5°C sur la côte d’azur, l’est de la Corse et les côtes du Languedoc-Roussillon où les entrées maritimes ont été plus fréquentes, limitant la hausse des températures en journée. Ainsi à Nice et Leucate, les températures n’ont pas dépassé respectivement 23 et 25°C au cours de ce mois alors qu’on a enregistré des pointes à 28°C à Fréjus et 30°C à Ajaccio. L’ensoleillement est proche ou légèrement déficitaire par rapport à la normale. C’est sur la partie ouest de la Corse que le soleil a le plus brillé avec 213 heures de soleil à Ajaccio ; la côte d’azur a été moins bien servie avec 157 heures de soleil à Nice. Enfin, quelques épisodes de vent fort ont été observés, notamment lors de l’épisode perturbé des 3 et 4 octobre avec des rafales d’est à sud-est de 80 km/h à Leucate et jusqu’à 106 km/h à Porquerolles. Au cap Corse, le vent d’ouest a soufflé violemment le 11 avec des rafales à 143 km/h.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction