Le typhon de tous les records aux Philippines

Vendredi 8 novembre 2013 à 10h36

Le typhon Haiyan est très vite monté en puissance sur les eaux chaudes du Pacifique avec des bourrasques estimées à 370 km/h en son centre pour des vents approchant les 350 km/h sur les terres. Sa puissance n’aurait d’équivalent que Tip en 1979 ou Angela en 1995.


Crédits photo: Ted Aljibe / AFP

Haiyan s’est formé avec le choc entre un air assez froid en circulation en altitude et un océan pacifique particulièrement chaud. Au moment de toucher les Philippines, Haiyan était déjà classé en catégorie 5. « Il est toujours à cette puissance à l’heure actuelle, explique Cyrille Duchesne, prévisionniste pour Météoconsult, en surveillant sur ses écrans l’œil du typhon. Mais il devrait légèrement rétrograder à 4 en passant sur les terres puisqu’il se nourrit essentiellement d’eau chaude. » Cependant les bourrasques sont tout de même estimées à près de 350 km/h sur les Philippines. A titre d’exemple, lors du typhon Angela, en 1995, les rafales de vent n’avaient pas dépassé les 305 km/h. « Son point d’impact est estimé au cœur du pays, sur la région de Tacloban, explique Cyrille Duchesne. Ce pourrait être le typhon le plus violant de ces 50 dernières années sur les Philippines et sans doute l’un des plus puissants de l’histoire contemporaine avec une pression en son centre proche de 870 hPa. » Ces rafales exceptionnelles sont accompagnées de fortes précipitations, estimées à l’équivalent de trois mois de pluie en quelques heures, et d’une houle cyclonique de 10 mètres sur les côtes de l’archipel. « Les vents très violents sur une surface importante et pendant une vingtaine d’heures, au même endroit, créent une houle cyclonique importante », rappelle le spécialiste météo. A plus longue échéance, Haiyan pourrait conserver tout ou partie de sa puissance en mer de Chine - « nous pensons qu’il restera en catégorie 4 » - et frapper ensuite le Vietnam au cours du week-end.

 

Une saison cyclonique hors-norme

 

La saison cyclonique avait démarré plutôt doucement en juillet et août mais elle a ensuite connu un net regain d’activité, avec une succession de typhons de grande ampleur. Haiyan est le 28e phénomène à l’ouest du Pacifique et le 6e à toucher les Philippines. Des eaux anormalement chaudes au nord-ouest du Pacifique pourraient avoir contribué à renforcer l’intensité des typhons. Leur caractère rapproché est également marquant : les Philippines se remettent tout juste de Krosa, qui a affecté le nord du pays et la région de Hong Kong, en catégorie 1, en début de semaine.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction