Itajaí se met à l’heure de la Transat Jacques Vabre

Dimanche 17 novembre 2013 à 13h02

Mots clés :

Itajaí s’apprête à vivre au rythme des arrivées des concurrents de la Transat Jacques Vabre. Une arrivée qui s’inscrit dans la politique nautique active que mène la ville brésilienne. Agnaldo Hilton dos Santos, Secrétario Municipal de Turismo de la ville, a accepté de revenir avec nous sur cette politique nautique.


Crédit photo : DR

Située sur le littoral nord de l’État de Santa Catarina, dans le sud du Brésil, Itajaí, colonisée par les Portugais au XVIIe siècle puis par les Allemands au XIXe siècle, entretient depuis toujours une relation forte avec la mer et la navigation. Aujourd’hui, la ville possède l’un des plus grands complexes portuaires du pays. Premier port de pêche du Brésil et le deuxième en matière de trafic de conteneurs, Itajaí, qui mène depuis quatre ans une politique active en matière de nautisme a accueilli près de 60.000 croisiéristes cet été. « Avec la construction de la nouvelle marina, nous voulons nous tourner vers le tourisme et le nautisme. Ce développement passe par la venue d’investisseurs et d’entreprises. Aujourd’hui, le nautisme génère 20.000 emplois directs et indirects. Il faut rappeler qu’Itajaí est une ville portuaire, tout comme Le Havre. C’est le 2e PIB de l’État de Santa Catarina, et le 7e port d’Amérique Latine », explique Agnaldo Hilton dos Santos.


Une politique nautique ambitieuse

Ville fluviale et maritime jouissant d’une belle croissance économique, Itajaí mène également une politique active en matière d’accueil de grands évènements. Après avoir accueilli une escale de la dernière édition de la Volvo Ocean Race, elle s’apprête à vivre au rythme des arrivées de la Transat Jacques Vabre. « Accueillir la Volvo Ocean Race était un très grand défi pour nous. Nous n’avions jamais accueilli de grande course avant. Ça a été un grand succès à tous les niveaux, poursuit-il. En effet, la ville attendait 150.000 personnes pendant l’escale, mais en a accueilli près de 300.000. « Avec la Transat Jacques Vabre, nous franchissons un nouveau palier. On table sur 350.000 à 500.000 personnes. Cela nous permet de développer le tourisme dans la région. D’ailleurs, les fêtes traditionnelles qui ont lieu en octobre normalement ont été décalées à novembre afin de faire de l’arrivée un grand événement. Il y aura également un festival gastronomique, un festival de musique… En tout, il y aura six évènements en plus de l’arrivée de la course qui inaugurera les vacances d’été ». Une fois le rideau tombé sur la Transat Jacques Vabre, Itajaí ne compte pas en rester là. La ville accueillera à nouveau une étape de la Volvo Ocean Race en 2015 et espère recevoir une nouvelle fois la Transat Jacques Vabre cette même année. « Accueillir de grandes courses nous aide à en attirer d’autres. Nous accueillerons également le Grand Pavois en 2014, qui sera l’un des plus grands salons nautiques du pays. Cela va nous permettre de renforcer le secteur nautique. C’est bien pour nous, surtout que nous sommes à proximité des chantiers de l’État de Santa Catarina. Le vœu d’Itajaí est de devenir la capitale brésilienne de la voile », poursuit-il.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction