Le patrimoine des paquebots de légende mis en vente

Vendredi 22 novembre 2013 à 18h00

Mots clés : , , ,

Des objets appartenant au France ou au Normandie, des paquebots mythiques aujourd’hui disparus, sont mis en vente ce samedi à Paris. L’occasion de revivre l'épopée des grandes transatlantiques au travers d’objets du quotidien.


Louis de Funès devant le paquebot France lors d'un tournage. Crédits photo: AFP

« L'histoire des paquebots continue de fasciner », constate Clémence Ducroix, secrétaire générale de French Lines. L’association, qui conserve et valorise le patrimoine des anciennes compagnies maritimes françaises, a installé ses trésors à l’Atelier du Nouveau France, quai de Grenelle à Paris, où flottera jusque 17 heures ce samedi un doux parfum suranné. Au lendemain du cinquantième anniversaire de l’assassinat du président américain John Fitzgerald Kennedy, il sera ainsi possible de replonger dans ses navigations transatlantiques à bord du Normandie en dénichant l’une des pièces d’argenterie du bateau, pince à sucre, seau à champagne ou couverts à poissons. Le Normandie a été conçu en 1928 comme le plus gros, le plus flamboyant et le plus rapide des transatlantiques jamais construits jusque-là. C’est aussi la vitrine de l’art deco français, de la vaisselle aux boiseries exotiques. Un rêve de géant. Au hasard des objets entreposés ce samedi, il sera également possible d’acquérir l’un des cendriers bleu nuit du paquebot France, légende de l’histoire maritime. Avec ses 315 mètres, pour 2.000 passagers et 1.000 hommes d’équipage, le France conserva pendant quarante ans son statut de plus grand paquebot du monde.

 

Le patrimoine du 20e siècle à travers des objets quotidiens

 

Les plus grands artistes de l’époque se sont investis dans la décoration de ces paquebots mythiques. Lors de la vente de ce samedi, il sera ainsi possible d’acquérir des éventails spécialement conçus par le peintre Albert Brenet, peintre de la marine nommé par le ministère de la Défense en 1936. Les menus décorés par Jean André Mercier, illustrant des poèmes de Ronsard, du Bellay et Nerval, seront également proposés. Enfin, les collectionneurs de supports publicitaires trouveront leur bonheur dans les marques pages, dessinés par René Bouvard, reprenant la forme si caractéristiques des cheminées du France ou des rubans promotionnels. Il sera également possible de s’offrir des affiches d’époque.

 

Le patrimoine inaliénable déménage

 

Après l’événement parisien, d’autres ventes suivront les 5, 6, 7 et 8 décembre au Havre, dans les locaux actuels de French Lines. Ces ventes exceptionnelles ont pour objectif de financer le déménagement de l’association qui conserve le patrimoine inaliénable des compagnies maritimes. Le bâtiment vétuste actuellement occupé, le long du quai Johannes Couvert où arrivaient les paquebots autrefois, va être démoli, pour céder la place à une usine d'Areva qui va fabriquer d'immenses éoliennes off-shore. D’ici l’été prochain, il faudra donc déménager 32.000 objets divers, certains très précieux et fragiles comme des maquettes, des tableaux, des affiches de peintres de renom, de la vaisselle en porcelaine de Limoges, du cristal, de l'argenterie, des parements en bois sculpté, du mobilier, des uniformes du personnel de bord et les 5 kilomètres de rayonnages d’archives. Ce patrimoine provient de l'ancienne CGM (Compagnie générale maritime), héritière de la célèbre Compagnie générale transatlantique (CGT) et de la Compagnie des messageries maritimes qui assurait les voyages depuis Marseille vers les mers chaudes et en particulier vers les pays de l'ancien empire colonial français. Après le déménagement, le patrimoine de French Lines devrait faire l’objet d’expositions temporaires, assure la ville du Havre.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction