Melissa, une tempête tropicale aux portes de l’Europe

Vendredi 22 novembre 2013 à 19h32

Mots clés : , , , ,

La saison cyclonique a été remarquablement calme dans l’Atlantique nord cette année mais un phénomène tardif s’est formé à des latitudes inhabituelles. Après une trajectoire erratique, Melissa s’approche des côtes européennes.


Crédits photo: La Chaîne Météo

Pas de panique toutefois, car si cette dépression a conservé des caractéristiques tropicales jusqu’au voisinage des Açores, elle n’a apporté que quelques orages parfois forts et des rafales de vent à 90 km/h en passant au nord de l’archipel. Au fil de sa progression vers l’est, c’est à dire vers les côtes portugaises, elle rétrogradera peu à peu en un simple système dépressionnaire, tout en gardant un caractère orageux marqué en raison de l’air chaud et humide qui accompagne son arrivée.

 

Les côtes portugaises puis marocaines menacées ?

 

Malgré son affaiblissement et un ralentissement de sa progression, les résidus instables de Melissa pourraient toucher le sud du Portugal ce samedi puis le Maroc dimanche. Une forte houle déferlera sur le littoral. En outre, de fortes pluies d’orage, susceptibles d’occasionner des inondations, se déclencheront sur l’Algarve et le Cap Saint-Vincent, qui bravera fièrement les éléments agités. Le golfe de Cadiz et l’Andalousie risquent de subir aussi de violents orages, puis la zone perturbée se décalera graduellement vers le sud, c’est à dire en direction des côtes marocaines. Ce système subtropical devrait ensuite mourir sur place en début de semaine.

 

Un danger réel mais plutôt rare

 

Il n’est pas fréquent qu’un phénomène tropical parvienne jusqu’aux portes de l’Europe en conservant ses caractéristiques. Cela se produit environ une fois tous les deux ans. Fin août 2012, l’ouragan Gordon a ainsi marqué les esprits. Il est arrivé sur les Açores en catégorie 2, fait exceptionnel, déclenchant des vents à plus de 140 km/h et des pluies torrentielles. L’inquiétude est alors montée pour les côtes portugaises. « Mais au contact des courants froids qui longent le littoral, Gordon s’est très rapidement atténué », explique Régis Crépet, prévisionniste pour Météo Consult. En septembre de la même année, c’est la tempête tropicale Nadine qui menaçait de remonter en ligne directe sur le sud du Portugal. « Certains modèles météorologiques avaient même envisagé une trajectoire sur l’Espagne et la Méditerranée, ce qui a fait trembler l’Europe pendant quelques jours, précise le spécialiste météo. Mais là encore, la tempête a littéralement fait demi-tour en approchant des eaux fraîches au large du Portugal. » En revanche, il n’est pas rare que d’anciens ouragans parviennent jusqu’aux côtes européennes sous forme de violentes tempêtes. Hortense a ravagé les côtes aquitaines en octobre 1984 et, plus près de nous, en septembre 2011, l’ouragan Katia a provoqué d’importants dégâts sur les îles britanniques.

Melissa n’est donc pas un phénomène exceptionnel mais il se distingue par son arrivée particulièrement tardive dans la saison, proche du record dans cette zone.

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction