Une tempête en préparation pour Noël

Mardi 17 décembre 2013 à 05h56

Mots clés : , , , , , , , ,

Après une première moitié de mois anticyclonique, un temps nettement plus agité se met en place, soumettant le pays à un risque de tempête pour la semaine de Noël.


Le Havre, Noël 1999. Crédits photo: AFP

C’est le calme avant la tempête. A partir de ce mercredi, l’anticyclone va commencer à se rétracter vers l’Europe du sud-est, laissant passer les perturbations en attente sur l’Atlantique. Une première tempête est annoncée dès mercredi soir sur les îles britanniques, avec une pluie battante et des rafales à plus de 150km/h sur l’Irlande et l’Ecosse. Les côtes de la Manche ne devraient pas être en reste avec des rafales de 100 km/h, de la Bretagne au Nord-Pas de Calais. Un nouveau coup de vent à 80 km/h pourrait également intervenir ce week-end sur le Cotentin. Ces forts vents ouvrent la marche à un flux perturbé d’ouest qui se mettra en place en début de semaine prochaine.

 

Les ingrédients d’une forte tempête

 

 

Un large système dépressionnaire, allant du Groenland aux Iles Britanniques et jusqu’à la Scandinavie, va se mettre en place avant Noël. « Cette situation nait sous l’influence de vents d’altitude appelés jet-stream, qui auront tendance à se rapprocher de la France, explique Pierre Huat, prévisionniste pour Météo Consult / La Chaîne Météo. Aussi, les perturbations issues de ce système de dépression, parfois explosives, seront très pluvieuses et surtout accompagnées de vents pouvant être tempétueux. » Les ingrédients nécessaires à une belle tempête – flux d’ouest rapide et vents d’altitude forts – sont donc réunis. Cette situation propice aux coups de tabac sur les côtes atlantiques, ranime le spectre des tempêtes de 1999, Lothar et Martin. « Actuellement, nous ne pouvons pas affirmer qu’une tempête ressemblant à la situation de 1999 bousculera la France », avertit Pierre Huat. En 1999, nous avons connu deux tempêtes successives : d’abord Lothar, dans la nuit du 25 au 26 décembre, puis Martin, le 27 décembre 1999. « La situation à l’échelle de l’Europe de l’Ouest est proche de la situation qui a précédé ces tempêtes mémorables, précise le spécialiste météo. Mais le système perturbé sur l’Europe de l’Ouest, favorisé par un fort jet-stream, aux alentours de 300 km/h, est annoncé moins puissant qu’en 1999. Le jet-stream s’élevait alors à 400 km/h. Les dépressions associées ne seraient pas non plus aussi creuses que ces tempêtes, qui restent de toute manière exceptionnelles. » Les prévisionnistes suivent donc très attentivement les conditions attendues la semaine prochaine, sachant que les creusements dépressionnaires secondaires sont en général observés assez tardivement dans ce type de situation.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction