La tempête de Noël se précise

Vendredi 20 décembre 2013 à 11h36

Mots clés : , , , , , , , ,

La dégradation généralisée des conditions météo se confirme pour la période des fêtes, et plus particulièrement entre Noël et le Jour de l’An. Un premier coup de vent est prévu pour le 24 décembre.


Le Père Noël pourrait connaître quelques soucis pour faire atterrir son traineau sur les côtes du nord-ouest cette année. Les spécialistes météo attendent une dizaine de jours tempétueux, à partir du 24 décembre et jusqu’aux premiers jours de 2014. En effet, un large système dépressionnaire, allant du Groenland à la Scandinavie, se met en place, sous l’influence de vents d’altitude appelés Jet Stream. Ces derniers ont tendance à se rapprocher de la France. « On attend des vents à 180 km/h en Ecosse, 170 km/h en Irlande, 130 km/h sur la pointe ouest de la France et 120 km/h sur les plages aquitaines », précise Régis Crépet, prévisionniste pour Météo Consult. Et nous surveillons le phénomène de très près car la zone d’extension des vents forts pourrait descendre plus bas en latitude. » Le 24 décembre, nous subirons un premier coup de vent, attendu au-dessus du seuil de la tempête, et un second pourrait souffler les 27 et 28 décembre. Les perturbations issues de ce système de dépression, parfois explosives, seront très pluvieuses et accompagnées de vents tempétueux. Les prévisionnistes surveillent également de près les creusements dépressionnaires secondaires, en général observés de 36 à 48 heures à l’avance dans ce type de situation. Ce sont ces creusements secondaires qui transforment un simple coup de vent en tempête, comme lors de l’épisode tristement célèbre de 1999.

 

Le traumatisme des tempêtes de Noël 1999

 

« Pour avoir une tempête, il faut un vaste système dépressionnaire, plus ou moins figé, et des électrons qui tournent autour, présente Régis Crépet. Ceux-ci sont plus petits mais plus intenses. » En 1999, nous en avons eu deux : d’abord Lothar, dans la nuit du 25 au 26 décembre, avec des rafales à 173 km/h sur Paris, puis Martin, le 27 décembre, avec plus de 200 km/h en Méditerranée. « Comme en 1999, nous avons un vaste système dépressionnaire, compare-t-il. Mais la différence est que si le Jet-Stream est rapide, il est désormais ondulatoire et non linéaire, comme il y a 13 ans. » Les littoraux échappent également à tout risque de surcote car nous ne sommes pas en période de fortes marées. Cependant, la prudence est de mise car une houle de 7 mètres est attendue sur la pointe Finistère et plus de 5 mètres sur les plages de la côte Aquitaine.
 

Ci-dessous: Retour en images sur les tempêtes de Noël 1999.

 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction