Tempête de Noël : Le point sur les transports

Lundi 23 décembre 2013 à 11h09

Le coeur de la tempête, qui soufflera à partir de ce lundi après-midi, est situé sur les îles britanniques et le vent ne devrait pas nous quitter avant le jour de l'an. Les liaisons aériennes avec l'Europe du Nord pourraient donc être compliquées.


GERMANY-WEATHER / La Chaîne Météo

Le compte à rebours est lancé pour la tempête de Noël qui devrait atteindre les côtes bretonnes ce lundi. Il s’agit d’un phénomène hivernal classique que nous connaissons une à deux fois par an. Pas de perturbation à prévoir donc pour les transports terrestres. Les vents pourraient dépasser les 100 km/h en rafales entre 5 à 6 heures du matin ce mardi, sur la région parisienne, mais il s’agit d’un phénomène ponctuel qui ne devrait pas déranger le trafic aérien en cette période de congés. « Le trafic est fluide », rassure ainsi Aéroports de Paris. Sur la Manche, plusieurs ferries ont été annulés aujourd’hui, notamment au départ de Roscoff ce lundi, mais d’autres liaisons fonctionneront. Ainsi, la Brittany Ferries a décidé d’annuler le bateau de 14 heures au départ de Caen mais de maintenir celui prévu en soirée. Les complications les plus importantes sont attendues chez nos voisins européens.

 

Les îles britanniques au cœur de la tempête

 

L’Irlande sera le pays le plus touché par la tempête avec des vents atteignant les 140 à 160 km/h sur les côtes et de fortes précipitations. Les aéroports de Belfast et Dublin pourraient être impactés à partir de ce lundi après-midi et jusqu’à jeudi. Même chose pour l’Ecosse avec des rafales dépassant les 150 km/h jusque jeudi. Les aéroports d’Aberdeen et d’Inverness sont les plus exposés mais Edimbourg pourrait également être concerné. Fortes rafales également sur les côtes anglaises avec jusqu’à 150 km/h en prévision.

 

L’Europe du Nord prévoit des complications

 

Nos voisins allemands ont déjà communiqué sur les risques liés aux intempéries pour les aéroports de Hambourg et Berlin. Ces deux aéroports pourraient prendre la décision de fermer le trafic entre 22 heures ce lundi et 10 heures ce mardi. Les aéroports d’Amsterdam, Rotterdam et Bruxelles sont également vigilants. Quant à Copenhague, les rafales à 120 voire 140 km/h pourraient clouer quelques avions au sol. En Norvège, l’aéroport d’Oslo devrait être touché par la perturbation entre mardi et samedi avec une journée critique ce mercredi 25 décembre. Des pointes à 130 km/h sont attendues, comme en Suède. Toutefois l’aéroport de Stockholm ne devrait pas être impacté.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction