Météo : de la pluie et du vent fort pour démarrer l’année 2014

Mardi 31 décembre 2013 à 00h43

Mots clés : , ,

Après les tempêtes de Noël, le nouvel An et le début d’année vont être marqués par de fortes pluies et des risques importants de coups de vent.


Crédit Photo AFP

La fin de l’année 2013 tout comme le début de l’année 2014 auront été placés sous le signe du vent et de la pluie. Après une accalmie ce week-end, la journée de lundi a inauguré un train de dépressions constitué de 4 à 5 fronts pluvieux successifs, soit quasiment un par jour. Ces fronts sont actifs avec à la clef des cumuls de pluie assez importants tout au long de la semaine. Ils concerneront tout le pays, et plus particulièrement le Nord-ouest de l’hexagone. Le vent, qui s’est renforcé lundi sur le Nord-ouest, concernera tout le territoire à partir de mardi et a fortiori à partir de mercredi, avec une menace de fort coup de vent à tempête jusqu'en fin de semaine et même probablement en début de semaine prochaine.

Pour la journée de mercredi, premier jour de l’année 2014, une dépression très dynamique va se creuser sur l’Irlande. Dès le début de la matinée, des pluies soutenues vont aborder la Bretagne avant de se généraliser à un large quart Nord-ouest dans l'après-midi. Ces pluies risquent d’être abondantes en Bretagne, avec d'importants cumuls à redouter avant la fin de la journée. Le vent se renforcera, toujours de secteurs Sud-ouest, avec des rafales qui atteindront sans doute largement le seuil de la tempête des côtes vendéennes jusqu'au littoral normand. Ce fort coup de vent est associé à de forts coefficients de marée (100). Il entraine donc un risque très élevé de surcote et de submersion de digues, notamment sur les côtes exposées face aux vents, c'est à dire, encore une fois le sud de la Bretagne. Dans les terres, les rafales pourront atteindre 70 à 90 km/h entre les Pays de la Loire et les Ardennes en passant par le bassin parisien mercredi soir.

Refroidissement le week-end prochain

Les nouveaux cumuls de pluie importants des jours à venir, ajoutés aux pluies déjà tombées la semaine dernière, vont renforcer le risque d’inondation notamment dans le nord-ouest de l’hexagone. Certains cours d'eau, notamment en Bretagne, pourraient connaître de nouvelles crues. Ces crues pourraient également se propager aux cours d'eau descendant du Massif-Central, des Vosges, du Jura et des Alpes.

Côté mercure, la pluie et le vent vont contrecarrer le ressenti des températures, pourtant douces pour la saison. Les gelées seront relativement rares : uniquement par ciel dégagé à l’arrière d’une perturbation, tandis que les températures grimperons jusqu’à environ 10°C l’après-midi dans le nord, et parfois jusqu’à 15°C dans le sud. L'altitude de la limite pluie -neige subira de fortes fluctuations avec d'abondantes précipitations, maintenant un risque d'avalanche élevé entre mercredi et dimanche.

Malheureusement, la fiabilité de cette prévision météo peut-être qualifiée "d'assez bonne" car le retour de l'anticyclone des Açores parait exclu. Une incertitude concerne néanmoins le niveau des températures : entre les 4 et 5 janvier, une bascule du vent au Nord à Nord-ouest est possible, ce qui pourrait amorcer un début de refroidissement. Le prochain week-end pourrait donc, si cette option se confirmait, inaugurer le retour de conditions plus hivernales.


 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction