Météo: La Bretagne reprend son souffle

Lundi 17 février 2014 à 11h29

Mots clés : , ,

Ulla a frappé fort en Bretagne avec des rafales à plus de 150 km/h et trois départements toujours en vigilance inondations ce lundi : le Morbihan, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique. Le bilan matériel est lourd mais le temps est désormais à l’accalmie.


Crédits photo: AFP

La pointe de la Bretagne a vécu la tempête la plus forte depuis le début de l’hiver avec Ulla avec des rafales à plus de 150 km/h, des vents autour de 130 km/h sur la façade nord et des valeurs de 100 à 110 km/h sur la côte sud. Dans la nuit de vendredi à samedi, la région a vécu au rythme des avancées de cette virulente tempête et des dégâts matériels qui s'accumulaient. Les vents violents ont causé de sérieux dommages sur le réseau électrique – jusqu’à 115.000 foyers ont été privés d’électricité dans le Finistère et les Côtes d’Armor – et sur les lignes ferroviaires alors que de nombreux vacanciers de la zone C (Bordeaux, Créteil, Paris et Versailles) cherchaient à rejoindre l’Ouest pour les congés de février. Plus de 1000 passagers ont dû passer la nuit de la Saint-Valentin dans des trains ou des salles polyvalentes car la SNCF avait interrompu la circulation entre Rennes et Brest, ou Quimper, en raison des chutes d'arbres. La préfecture maritime de l’Atlantique a également signalé la perte de 70 conteneurs au large de la Bretagne par un navire de la compagnie danoise Maersk, précisant cependant qu’ils ne contenaient pas de matières dangereuses.

Du côté des précipitations, même si la tendance est à la décrue, trois départements sont toujours en alerte inondations ce lundi : l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique et le Morbihan. La ville de Redon, située à la confluence de la Vilaine et de l'Oust reste sous surveillance avec encore des inondations localisées. La ville de Quimperlé est en revanche sortie d'affaire, après avoir été durement affectée par les crues des dernières semaines, et les inondations. La façade ouest sort tout doucement d’un tunnel de rafales et précipitations intenses.

 

De bonnes nouvelles du ciel

 

Heureusement, la tendance météo est à l'accalmie. A partir de ce lundi, les conditions deviennent nettement plus calmes avec des dépressions plus espacées. « Elles seront également moins dynamiques car le Jet Stream s’essouffle un peu, observe Cyrille Duchesne, météorologue pour Météo Consult. C’était exceptionnel de le voir persister aussi longtemps, depuis la fin décembre. » Ce courant d'altitude, qui pousse les dépressions, n'est plus aussi fort. « Les dépressions seront également plus septentrionales car l’anticyclone des Açores fait des poussées par le sud », précise-t-il. Nous restons toutefois dans un flux d'ouest, moins actif en matière de vent mais tout aussi doux. Pas de vague de froid n’est attendue dans les jours à venir. « D'ici une dizaine de jours, nous pourrions davantage basculer dans des températures printanières avec un flux de sud-ouest », précise Pierre Huat de Météo Consult.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction