Pollution : Que risque-t-on cette semaine ?

Lundi 17 mars 2014 à 11h01

Mots clés : , , , , ,

Sous l’effet d’un flux de nord-ouest, la chape de pollution qui pesait sur les deux tiers du territoire, s’est dissipée ce week-end. Mais dans le même temps, l’anticyclone s’est regonflé en apportant un nouveau risque de pollution pour cette semaine.


Crédit photo: AFP

Nous avons subi cinq jours d’alerte aux particules fines. Ce vendredi en région parisienne, nous avons connu des pics à 180 microgrammes de particules par mètre cube, sachant que l’alerte est déclenchée à partir de 80 microgrammes. La qualité de l'air s'est dégradée sur les deux tiers du territoire métropolitain avec des alertes maximales en Bretagne, Haute-Normandie, Calvados, Manche, Nord-Pas de Calais, Picardie, Marne, Rhône-Alpes, Vaucluse, une partie des régions Poitou-Charentes et Centre. Il s’agissait d’un épisode particulièrement long et intense. La France a finalement pu reprendre son souffle ce dimanche mais cette amélioration ne devrait être que temporaire : l’anticyclone des Açores, après s’être décalé vers l’ouest ce samedi, s’est regonflé sur la France.

 

Nouvelle dégradation pour commencer la semaine

 

Le temps est à nouveau très calme ce lundi, avec un vent affaibli. On attend donc une nouvelle dégradation de l’air. Pour la région parisienne, Airparif évoque un seuil d'information élevé mais pas de seuil d'alerte. Le petit vent de nord à nord-ouest, qui souffle faiblement, devrait être suffisant pour empêcher la répétition de pics de pollution aussi élevés que ceux de la semaine dernière. Des nuages bas limiteront également la hausse des températures ce lundi matin du centre de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais alors que les éclaircies reviendront en île-de-France. Ce lundi après-midi, les températures afficheront une bonne quinzaine de de degrés au nord de la Loire (un peu moins près des côtes normandes en raison des grisailles), 20°C dans le Sud, avec des pointes vers 25°C entre la plaine du Roussillon et l'arrière-pays languedocien. La journée de mardi, toujours sous l'effet de la bulle anticyclonique, est considérée comme risquée au niveau pollution mais le flux de nord à nord-ouest continuera à évacuer la nappe. Airparif prévoit "une nette amélioration" de la qualité de l'air en Ile-de-France, sans dépassement des seuils d'info ou d'alerte.

"Mercredi et jeudi, nous aurons des fluctuations classiques en région parisienne mais nous n'aurons plus de pic de pollution", ajoute Emmanuel Stréby, météorologue spécialisé en pollution atmosphérique pour Météo Consult. Les températures seront douces et jeudi sera la plus belle journée de la semaine, avant le retour de la pluie dès la nuit de jeudi à vendredi pour la Bretagne. En effet, l'anticyclone des Açores se repliera hors du territoire français, laissant la voie libre aux dépressions océaniques. Le week-end prochain s’annonce beaucoup plus frais frais et perturbé, avec des averses fréquentes et des giboulées. C'est donc une dégradation pluvieuse qui fermera l'épisode de dégradation de la qualité de l'air.

 

 

 

 


 

 

 

 

L'info météo en direct : Retrouvez les prévisions météo et les dernières évolutions sur La Chaîne Météo.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction