Mars 2014 : le printemps ne s'est pas fait attendre

Vendredi 4 avril 2014 à 07h54

Mots clés : , , ,

Après un hiver particulièrement perturbé et agité sur nos côtes, le mois de mars a vu le retour de conditions météo beaucoup plus calme. Le printemps est même arrivé en avance avec des températures très douces et un ensoleillement généreux.


Sous licence creative commons Gaetan Ducatteeuw

Un début de mois encore agité


En tout début de mois, une dernière tempête nommée Christine a affecté nos côtes avec une très forte houle sur le littoral atlantique et de violentes rafales de vent. On a enregistré le 3 mars 143 km/h au cap Ferret, 138 km/h à Messanges sur le littoral landais, 128 km/h à Saint-Jean-de-Luz ou encore 127 km/h à la pointe du Raz. Un épisode de fortes précipitations a concerné la côte basque où il est tombé plus de 50 millimètres en 48 heures, soit l’équivalent de 2 semaines de pluie. A noter aussi de fortes précipitations à caractère orageux sur l’extrême sud-est et la Corse avec 32 mm à Hyères et 54 mm sur l’île rousse en Corse.


Installation d’un solide anticyclone du 5 au 20 mars


Un puissant anticyclone s’est installé sur le pays pendant deux semaines avec l’installation d’un temps calme et sec sur l’ensemble de nos côtes. Cette situation s’est traduite par un ensoleillement généreux même si l’on a observé quelques matinées brumeuses sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique et des entrées maritimes en Méditerranée. La journée du 9 mars a été exceptionnelle sur le littoral de la Manche puisque des records de douceur ont été enregistrés. Grâce au flux de sud-est, la douceur présente dans les terres a été rabattue sur le littoral ; on a relevé jusqu’à 21°C à Dieppe et au Touquet ! Ce même jour on ne relevait que 14°C à Leucate sous les entrées maritimes du littoral languedocien.


Une dernière décade contrastée


Du 21 au 25, on a retrouvé un flux de nord-ouest beaucoup plus frais avec les fameuses « giboulées de mars » et des températures nettement plus fraîches. En Manche et en Atlantique, les averses ont parfois pris un caractère orageux et se sont localement accompagnées de grêle. En Méditerranée, le mistral et la tramontane ont soufflé fort autour du golfe du Lion tandis que le temps était plus instable entre la côte d’azur et la Corse.
En toute fin de mois, les températures sont reparties à la hausse avec un soleil à nouveau plus généreux, excepté sur le golfe du Lion où l’on a retrouvé un ciel bien chargé avec le retour du vent marin.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction