Météo: profiterons-nous d'un bel été ?

Lundi 14 avril 2014 à 08h06

Mots clés : , , ,

Les premiers indices de la météo estivale commencent déjà à se préciser grâce aux prévisions saisonnières. Le risque d'un coup de froid printanier, après l'hiver particulièrement doux, s'éloigne franchement et une belle saison estivale se dessine. 


Crozon. Crédits photo: Emmanuel Berthier / CRT Bretagne

Après un hiver exceptionnellement agité, le mois de mars a vu le retour de conditions beaucoup plus calmes. Le mois dernier, nous avons ainsi connu des températures supérieures aux moyennes de 8 à 12°C. Il n’avait pas fait aussi doux à Paris depuis 1880 pour une première moitié de mars. Le printemps était donc en avance et la première décade d’avril nous a offert des températures excédentaires de près de 2 à 4°C sur les littoraux par rapport aux normales de saison. Après un hiver très pluvieux, le printemps s’annonce au contraire remarquablement sec, y compris sur les côtes de la Manche. Ce dimanche, le gris et le bleu se disputent les faveurs du ciel mais le soleil s'imposera à la mi-journée et la fin d'après-midi s'annonce même agréable avec une quinzaine de degrés. Sur les plages océanes, le soleil brille plus généreusement avec de 15°C à Lorient, 17°C à Biarritz et jusqu'à 20°C à Soulac-sur-Mer. Enfin près de la Méditerranée, les températures iront jusqu'à 25°C au cap d'Agde. Dans les jours qui viennent, l’anticyclone pourrait se rétracter mais il s'agira d'un phénomène très temporaire. Et pour le mois de mai, les conditions anticycloniques devraient se maintenir avec le passage de quelques fortes dégradations orageuses sur les régions du sud de la France.

 

Anticiper les mouvements du Jet Stream

 

« Pour les prévisions saisonnières, nous cherchons à déterminer des anomalies, de température ou de précipitation, et de reconstituer la position des centres d’action, explique Régis Crépet, chargé des prévisions saisonnières pour Météo Consult. Pour cela, nous cherchons à déterminer la trajectoire du Jet Stream, ce puissant courant d’altitude. »

En juin, le Jet Stream, qui pilote les dépressions et positionne les centres d’action, est prévu circuler très au nord ce qui devrait protéger la France. Le temps est annoncé assez sec - une sécheresse déjà amorcé ce printemps – avec un flux de sud-ouest qui devrait maintenir un temps souvent chaud. Les températures pourraient présenter un écart à la norme allant jusqu’à deux degrés supplémentaires. « On note toutefois une ramification en Méditerranée qui pourrait donner des orages, notamment sur les Pyrénées », précise Régis Crépet. En raison de l'effet de dominos causé par le phénomène El Nino, des vents de haute altitude sont déviées du Jet Stream depuis plusieurs semaines, favorisant la formation des dépressions et des orages sur les pays méditerranéens. Cette anomalie devrait s'estomper en deuxième partie d'été.

« Le Jet Stream pourrait ensuite descendre sur les îles britanniques mais sans influencer la France », analyse Régis Crépet. Les dépressions circuleraient alors sur l’Écosse. Le temps resterait sec avec des orages se formant par bouffées sur l’Espagne et le sud de la France. « En août, nous avons une petite incertitude avec l’amorce d’un changement. Les vents d’ouest pourraient davantage entrer sur la France », avance le prévisionniste qui rappelle qu’il s’agit d’une estimation à très longue échéance.

Les statistiques climatiques montrent qu’un hiver doux est suivi à 75% par un été plutôt chaud et orageux, comme ce que nous connaissions dans les années 1990.


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction