L'Amérique du Sud en voiliers centenaires

Mercredi 11 juin 2014 à 09h06

Partis mi-février d'Itajaí, au Brésil, neuf navires, dont sept cathédrales de toile, ont entamé le tour du continent par les anciennes routes maritimes, via le cap Horn et le canal de Panama, comme au temps de la marine à voile.


La première fois que les grands voiliers d'Amérique Latine ont décidé de « tourner » le continent par les anciennes routes de l'Or, du Guano et de la Laine, c'était en 2010. Le pari était osé mais l'occasion trop belle. Il s'agissait, pour les bateaux emblématiques des marines de chaque pays, de célébrer conjointement le bicentenaire de l'indépendance du Chili, de l'Argentine, du Mexique, de la Colombie et du Venezuela.

Cette année, les marins sud-américains n'ont pas eu besoin de prétexte historique pour réitérer l'aventure : le plaisir de cette odyssée aux confins des eaux navigables, loin dans les Cinquantièmes, le frisson des anciennes routes et le défi de la prouesse nautique ont suffi à rassembler les voiliers écoles et les unités de prestige de six nations différentes pour les Velas Latinoamerica 2014. Ils achèveront dans quelques semaines cette longue navigation symbolique et fraternelle.



20.000 kilomètres en cinq mois

 

Outre deux unités argentines modernes, le trois-mâts carré Frégata Libertad (Argentine), le quatre-mâts goélette Esmeralda (Chili), les trois-mâts barque le Cisne Branco (Brésil), Gloria (Colombie), Guayas (Équateur), Cuauhtémoc (Mexique) et Simon Bolivar (Venezuela) ont appareillé du Brésil mi-février pour une boucle de 20.000 kilomètres en treize étapes, par neuf pays. Pour les équipages, apprentis mousses, passagers ou gabiers professionnels, l'expérience est inoubliable : en cinq mois, les grands voiliers comptabiliseront cent trente-quatre jours de mer.
La vision de ces cathédrales de toile en convoi, dans le canal de Beagle, les grandes baies brésiliennes, au cap Horn et le long des côtes, provoque un engouement populaire. Dans les ports comme sur l'eau, l'émotion galvanise des dizaines de milliers de personnes. Un million de visiteurs se sont ainsi massés autour des vieilles coques à Mar del Plata.
Aux escales, les ponts des navires ne désemplissaient pas de familles, de badauds et de rêveurs, au son des orchestres officiels et des bandas. Il n'est pas rare de voir danser des groupes de visiteurs sur les ponts qu'éclairent les flashs des photos souvenir, pour le plaisir et la fierté des équipages. Les fiers vaisseaux étaient à Valparaíso début avril, après un passage au Venezuela fin mai, ils atteindront la République Dominicaine début juin et toucheront Veracruz, au Mexique le 21 juin prochain.
 

 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction