Le yachting, une tradition monégasque

Mardi 17 juin 2014 à 08h55

Mots clés :

Ancrée à Monaco depuis le XIXe siècle et le début des régates, la culture du yachting et de la voile est toujours bien présente dans la Principauté.


Vue depuis le quartier Saint Roman à Monaco. Sous licence creative commons dCast's

« La culture du yachting est arrivée à Monaco en 1862 avec les premières régates, organisées à l’origine pour attirer du monde dans la Principauté, au même titre que les courses automobiles, nous explique Bernard d’Alessandri, directeur du Yacht-Club de Monaco. Le lien entre Monaco et la mer, qui se décline sous plusieurs formes comme le soutien apporté par la Fondation Albert II de Monaco à Tara, le musée océanographique ou l’accompagnement de skippers professionnels, existe depuis toujours ». Aujourd’hui, la Principauté compte deux ports, le port Hercule et le port de Fontvieille. « Monaco dispose d’environ 700 mouillages, mais la demande est largement supérieure à l’offre. C’est l’endroit qui a la plus forte concentration de yachts de grande taille à l’année, poursuit-il. Nous avons également la chance d’avoir un réseau international de brokers (courtiers pour le yachting, ndlr) basé ici ». Outre ces grands yachts, Monaco fait également la part belle au yachting classique, au montonautisme et à la voile sous toutes ses formes. « Le Yacht-Club de Monaco propose un enseignement de la voile quotidien aux scolaires. Nous organisons également des compétitions de voile depuis longtemps à Monaco. »

 

Un programme de compétitions chargé

 

Chaque année, de nombreuses compétitions de voile ou de motonautisme se disputent sur le plan d’eau de la Principauté. Cette politique active s’inscrit dans la mission du Yacht-Club de Monaco dont l’une des missions est de servir de trait d’union entre les gens qui aiment la mer et les intérêts touristiques et de promotion de la Principauté. « Le Yacht-Club de Monaco joue depuis longtemps un rôle dans l’organisation de manifestations nautiques en Méditerranée. Nous étions précurseurs du circuit classique avec le circuit Prada, que nous avons géré pendant de nombreuses années », souligne Bernard d’Alessandri. Après la Primo Cup – Trophée Crédit Suisse et les Sportsboat Winter Series qui se sont disputées en début d’année, Monaco accueillera une compétition de bateaux propulsés à l'énergie solaire (la Solar Monte-Carlo Cup) en juillet, l’arrivée de la dixième Palermo – Monte-Carlo, le départ de la Monaco – Portofino en août, le Monaco Yacht Show en septembre, la finale du championnat international de Smeralda 888, le Trophée Grimaldi San Remo – Monaco – San Remo en octobre, sans oublier les Sportsboat Winter Series. « L’hiver, nous organisons des régates, notamment en Melges 20, Melges 32 et J/24. Avant, les Anglais venaient à Monaco l’hiver pour bénéficier du climat. Nous renouons avec cette tradition avec les Sportsboat Winter Series ». Autre événement majeur à Monaco cette année, la Giraglia Rolex Cup, qui arrivera en Principauté le 20 juin prochain, le jour de l’inauguration du nouveau bâtiment du Yacht-Club de Monaco.

 

Tuiga, le vaisseau amiral du Yacht-Club de Monaco

 

Construit en 1909 à Fairlie en Écosse dans le chantier de William Fife pour le compte du Duc de Medinaceli, Tuiga, cotre aurique de 28 mètres hors tout, a été racheté par le Yacht-Club de Monaco en 1995 sous l’impulsion du Prince Albert II de Monaco, président du Yacht-Club de Monaco. « Depuis longtemps déjà, je souhaitais que notre club se dote d’une unité prestigieuse qui témoignerait de la fidélité dont Monaco fait preuve à l’égard du patrimoine maritime et du yachting traditionnel, déclarait le Prince Albert II de Monaco après l’acquisition de l’un des quatre derniers 15mJI au monde. Quand j’ai découvert Tuiga dans le port de Cannes et que l’opportunité de l’acheter s’est présentée en 1995, j’ai été heureux de pouvoir la saisir. On ne pouvait plus beau ni plus motivant pour donner aux jeunes et aux marins les plus expérimentés le goût du classique. Tuiga est un voilier très agréable à barrer, mais le manœuvrer constitue un véritable sport ». Ambassadeur du Rocher, ce bateau centenaire qui participe à des nombreuses régates de la Classe des 15mJI aux côtés de Mariska, Lady Ann et Hispania, témoigne de l’engagement de la Principauté en faveur du yachting de tradition.
 


SERVICE:
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 3264**.
Recevez la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 3264 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction