Se mettre à la voile, c’est facile

Vendredi 8 mai 2015 à 11h24

Mots clés : , ,

Le retour des beaux jours marque comme chaque année la réouverture des Écoles Françaises de Voile, qui proposent des stages d’initiation et de perfectionnement à la voile légère, à la planche à voile ou à la croisière.


Enseignée dans près de 500 clubs affiliés à la Fédération Française de Voile, qui accueillent globalement quelque 450 000 stagiaires chaque année, la voile séduit une large clientèle, des plus petits aux adultes. « Il existe un peu plus de 1 000 structures au sein de la FFV. 500 d’entre elles bénéficient du label : École Française de Voile. Ces écoles, qui ont une vraie mission d’enseignement, sont auditées tous les trois ans selon des critères précis qui vérifient la qualité de leurs prestations selon les normes de certification Afnor, explique Jean Kerhouas, Vice-Président de la FFVoile. Nous essayons d’analyser les attentes des futurs stagiaires autour de trois grands thèmes, la découverte, la glisse et la performance, afin de répondre au mieux à leurs attentes ».


Du « Jardin des Mers » à la régate

De la voile, il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts, du dériveur à la croisière, en passant par le catamaran ou la planche à voile. Si par le passé, il fallait attendre l’âge de sept ou huit ans pour s’initier aux joies de la voile, il est désormais possible de se familiariser avec le milieu nautique et aquatique dès l’âge de quatre ans, grâce au « Jardin des Mer », qui propose aux enfants de découvrir la mer, sa faune et sa flore au travers d’activités variées telles que la pêche à pied, la visite de phares, la création d’aquariums ou le matelotage. « Nous avons développé il y a une dizaine d’années le « Jardin des Mers » et le « Club Moussaillons », qui concerne les enfants de cinq à six ans, indique Jean Kerhouas. Ce concept rencontre un vif succès, auprès des enfants et des parents, car il correspond à leurs attentes ».

 

Une fois familiarisés avec l’environnement nautique, les enfants ont ensuite la possibilité de poursuivre leur apprentissage dans une école de voile en participant à un stage, généralement d’une durée de cinq demi-journées, même si certaines écoles proposent également des stages plus courts de trois demi-journées. La condition ? Passer le test de natation anti-panique. « Ce test, réalisable en piscine ou dans la mer, permet de vérifier que l’enfant n’a pas peur de tomber de l’eau. En cas de chavirage, le problème n’est pas de savoir nager mais de pouvoir flotter. Avant, on demandait aux enfants de savoir nager. Ce n’est plus le cas aujourd’hui », précise Jean Kerhouas. Se pose ensuite la question du support. Pour les débutants, généralement jeunes, le Vice-Président de la FFVoile préconise plusieurs supports, en fonction des goûts de chacun. « Plusieurs supports permettent de s’initier à la voile, que ce soient les dériveurs, les planches à voile ou les catamarans adaptés au gabarit des enfants, souligne-t-il. L’Optimist reste une bonne option pour les sept-neuf ans, mais il est de plus en plus remplacé au sein des clubs par des supports plus adaptés à la navigation en double, tels que le Funboat, le Laser Bug ou autres petits catamarans. Ces supports, plus récents, offrent également plus de sensations que l’Optimist ».

 

Une fois les techniques de base assimilées, il est ensuite possible de se tourner vers des embarcations plus grandes, telles que des catamarans ou encore le Buzz, qui permettent de se perfectionner. « Une fois qu’ils ont atteint un certain niveau technique, ils peuvent ensuite passer sur des dériveurs plus sportifs ou des catamarans de 16 à 18 pieds, ou s’orienter vers la croisière », poursuit Jean Kerhouas. Les adultes pourront quant à eux s’initier aux joies de la navigation ou se perfectionner grâce aux stages classiques, mais également le réseau « Coach Plaisance FFVoile » qui propose aux plaisanciers des séances de coaching embarqué et personnalisé pour parfaire leurs connaissances. La location de bateau est également possible. « Nous avons développé un réseau de points de location FFVoile, qui permet aux initiés de pratiquer la voile de manière autonome, sans pour autant acheter de matériel, indique Jean Kerhouas. Cela va de la location de bateaux aux balades nautiques sur voiliers modernes ou traditionnels pour découvrir la terre vue de la mer ou l’environnement maritime, en passant par les cours particuliers ».

 

 

 


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction