Le Lavandou joue la carte du nautisme

Dimanche 7 juin 2015 à 07h42

Mots clés : ,

Le Lavandou, situé au Sud de la Côté d’Azur Varoise, accueille du 8 au 11 juin la première édition de L’Escale des Voiles, un nouveau rendez-vous pour les yachts de tradition qui seront amarrés au cœur de « La Cité des Dauphins ».


Sous licence cereative commons funkyflamenca

Alors que le rideau vient de tomber sur les Voiles d’Antibes – Trophée Panerai, les yachts de tradition sont attendus au Lavandou pour la première édition de L’Escale de Voile, avant de mettre le cap sur Porquerolles. Au programme pour les équipages : une course de Stand Up Paddle déguisés, une régate en Hobbie Cat avec les élèves de l’École de Voile, une « Pétanque Party et la régate du jeudi qui mènera Moonbeam IV, Palydonie, Moonbeam of Fife, Oiseau de Feu et les autres yachts classiques à Porquerolles après avoir viré une bouée en face de Cavalière. Pour la commune, cet événement fait partie intégrante de son programme de développement du nautisme. « Notre objectif est de faire vivre le port du Lavandou. Cet hiver, nous avons organisé pour la première fois un challenge d’hiver composé de trois régates. Nous souhaitons également mutualiser avec les clubs voisins pour l’organisation de challenges d’automne et d’hiver, nous explique Séverine de La Tour, responsable du développement du nautisme au Lavandou. Nous avons également créé le Yacht Club du Lavandou en février dernier ». Un yacht club dont le premier membre n’est autre que Christian Niels, propriétaire du 15 mJI Mariska, qui souhaitait avoir la carte de membre numéro 1 correspondant à son numéro de voile D1. En s’ouvrant aux régates, l’ancien petit port de pêcheurs espère bien dynamiser la commune. « Le port, qui compte 1021 postes d’amarrage répartis sur trois bassins, n’était pas beaucoup tourné vers l’événementiel jusqu’à présent. L’opportunité d’accueillir ces bateaux magnifiques entre les Voiles d’Antibes et la Porquerolles Classique s’est présentée et nous avons sauté sur l’occasion, poursuit Séverine de La Tour. C’est une belle vitrine pour Le Lavandou. À terme, nous souhaitons nous orienter davantage vers le côté sportif, et accueillir, pourquoi pas, un grand prix de Diam 24. Dans tous les cas, nous essaierons d’organiser ou d’accueillir les manifestations nautiques avant ou après la saison estivale, car l’été, le port est plein ».

 

Une destination balnéaire et culturelle

Bercé par un climat doux et tempéré avec des étés secs et chauds, Le Lavandou, surnommé « La Cité des Dauphins », est situé dans une baie magnifique face aux Iles du Levant et de Port-Cros. Avec ses 12 kilomètres de littoral, ponctués par 12 plages de sable fin de granulométrie et de couleurs différentes et par une multitude de petites criques, la station balnéaire, qui attire de nombreux visiteurs en période estivale, a réussi à conserver son côté authentique, et ce malgré le développement du tourisme. Fondée par des pêcheurs génois et catalans, l’ancien petit hameau dépendant de Bormes-les-Mimosas élevé au rang de commune en 1913, compte d’ailleurs toujours parmi ses habitants une dizaine de pêcheurs. Chaque jour, les « pescadous » rentrent au petit matin avec leurs Pointus chargés de poissons, qui sont ensuite vendus par leurs femmes sur les étals de la Halle. Un spectacle à ne pas manquer si l’on veut s’imprégner de l’ambiance de la commune.

Côté terre, Le Lavandou, niché au pied du Massif des Maures où l’on retrouve une végétation méditerranéenne luxuriante et un environnement protégé, est une station balnéaire moderne qui offre de nombreuses activités, mais également une ville de culture, que l’on découvre à travers ses différents édifices. Parmi les points d’intérêts principaux de la commune, l’église Saint-Louis, dont la première pierre a été posée sur la placette Sainte-Catherine de Sienne en 1855 vaut le détour. Aujourd’hui, la petite église du Lavandou est parée de couleurs aux teintes chaudes de la Provence. Citons également la maison Van Rysselberghe, l’ancienne demeure du peintre néo-impressionniste Théo Van Rysselberghe, aujourd’hui partie intégrante du patrimoine culturel et historique de la commune, qui en a fait l’acquisition. Située au 19 de l’avenue éponyme, la maison, construite en 1910 d’après les plans de l’architecte Octave Van Rysselberghe, le frère du peintre, abritera un atelier des arts plastiques, des expositions en résidence de jeunes créateurs. Enfin, ne manquez pas « Le Château », ou « Maison du Lavandou, emblème de la commune. Tourné vers le large, l’édifice érigé sur le Quai Gabriel Péri en 1881 pour le compte d’un apothicaire et herboriste toulonnais, abrite aujourd’hui l’Office du Tourisme.


LIRE AUSSI :

La fiche Escale sur Le Lavandou.


SERVICE:
Pour préparer vos escales en toute sérénité, téléchargez l'appli Guides Escales du Bloc Marine.
Toutes les prévisions météo du littoral et en mer pour la France par téléphone au 3201*.
Toutes les prévisions météo de vos voyages et vos navigations à l'étranger au 0899 70 12 34**.
Recevez gratuitement
la newsletter
tous les jeudis
* 3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ par appel   ** 0899 70 12 34 : Prévisions pour le Monde - 2,99€ par appel
Fermer
Recevez chaque jeudi les coups de coeur de la rédaction